Le sommaire de l'Effet papillon de ce 18 janvier sur Canal+

Publié le 18 Janvier 2014

Le sommaire de l'Effet papillon de ce 18 janvier sur Canal+

Emmené par Daphné Roulier, L’EFFET PAPILLON place son degré d’excellence et d’exigence encore plus haut chaque samedi à 13h45 en clair sur Canal+.

Au cœur de l’actu, plus réactive, plus percutante, l’émission commente et décrypte l’état de la planète en un battement d’aile… de papillon ! Nouveauté également, lorsque l’actu l’imposera ; Daphné ira au-devant des acteurs de l’événement qui marque la semaine. Pour parfaire ce tour du globe, PAPILLON est ponctué de nos deux rubriques « PLANÉTARIUM » (résumé en image d’un tour du monde de l’actu internationale) et «CHIFFROSCOPE» (qui répond en chiffres et en dessin animé aux grandes questions de notre temps).

Et à la fin du voyage, Daphné nous laisse toujours le monde pas tout à fait dans l’état dans lequel nous l’avions trouvé…

LES POMPIERS NICKELÉS de Bruno GEX
106 anciens policiers et pompiers new-yorkais ayant survécu au 11 septembre sont aujourd’hui poursuivis pour escroquerie. Traumatisés par les événements de 2001 ils perçoivent une coquette pension d’invalidité. Ils en ont profité pour aller à la pêche au gros, faire du jet ski, de l’hélico, du basket…tandis que leurs camarades continuent de secourir et protéger. Mais à trop jouer avec le feu ils risquent un retour de flamme…

LA PRINCESSE DISGRÂCE de Marc GARMIRIAN
Le prélèvement obligatoire à la mode ouzbek avait, jusqu’à il y a peu, un nom, un prénom, un visage et même un surnom Googoosha. C’est l’aînée du despote local. Cette diplômée d’Harvard, chanteuse et actrice par caprice mais affairiste par nature, est devenue au fil des ans, celle par qui les investisseurs devaient passer pour faire des affaires. Gaz, télécom, or, médias, immobilier, banques, restauration, son nom figure sur tous les contrats clés du pays. Aujourd’hui, la fille à papa la plus crainte d’Ouzbékistan n’est plus qu’une princesse en disgrâce, au cœur de plusieurs enquêtes judiciaires, dont une ouverte en France

SALAUDS DE PAUVRES de Nicolas TONEV avec Emmanuel BACH
La chaine publique Channel 4 a-t-elle abusé de l’effet loupe ? A-t-elle diabolisé les héros de sa série documentaire consacrée aux bénéficiaires d’aides sociales ? En plein débat sur l’Etat Providence et alors que le gouvernement s’apprête à serrer la vis des allocataires, une émission a jeté le trouble sur ces chômeurs de Birmingham et suscité une vague d’indignation. Pro et anti se déchirent, les noms d’oiseaux fusent sur le Net, et certains demandent déjà la déprogrammation de l’émission pour ne pas jeter en pâture les protagonistes de ce reality-show.

Crédit photo : Eric Vernazobres / Canal+

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Canal+

Commenter cet article