Création de l'Association des Chaînes Indépendantes - ACI

Publié le 10 Mars 2014

Création de l'Association des Chaînes Indépendantes - ACI

Les groupes L'Équipe (L'Équipe 21), Diversité TV France (Numéro 23), Lagardère Active (Gulli), NextRadioTV (BFM TV, RMC Découverte) et NRJ (NRJ 12, Chérie 25) annoncent la création de l'Association des Chaînes Indépendantes (ACI).

François Morinière, Président de L'Équipe, est élu président de l'ACI. Jean-Paul Baudecroux, Président de NRJ Group, Pascal Houzelot, Président de Diversité TV France, Denis Olivennes, Président du Directoire de Lagardère Active et Alain Weill, Président de NextRadioTV, sont vice-présidents.

L'ACI défendra l'avenir des chaînes de télévision appartenant à des groupes de médias indépendants et en particulier les valeurs, aujourd'hui menacées, de pluralisme et de diversité qui sont au fondement de la régulation audiovisuelle française depuis 30 ans et de la création de la TNT il y a 10 ans.

Le premier combat de l'ACI sera en effet de garantir la pérennité même des chaînes indépendantes à l'heure où les trois groupes dominants de la télévision française, TF1, M6 et Canal+ risquent de marginaliser les groupes de télévision indépendants en réclamant chacun au CSA une nouvelle fréquence gratuite, en plus des 11 chaînes qu'ils possèdent déjà.

Si leur demande de faire passer leur chaîne LCI, Paris Première et Planète + de la TNT payante à la TNT gratuite aboutissait, elle se traduirait inéluctablement par une dangereuse aggravation de la concentration dans la télévision gratuite mettant très sérieusement en péril l'existence des chaînes indépendantes. A eux seuls, les groupes TF1, M6 et Canal+ totalisent déjà 80% du marché publicitaire télévisuel et 90% de l'audience des chaînes privées de la TNT gratuite.

Alors même que ces groupes dénoncent depuis des années, et pas plus tard que le 11 février dernier dans un courrier commun adressé à la ministre de la culture, l'augmentation du nombre de chaînes gratuites, ils réclament aujourd'hui un accroissement du nombre des acteurs à leur unique profit.

L'ACI en appelle donc au CSA pour garantir la défense du pluralisme et de la diversité à travers l'existence pérenne de groupes français indépendants spécialisés dans les médias face à la mise en place d'une télévision aux seules mains de puissantes multinationales.

L'ACI sera aussi mobilisée pour que la numérotation logique des chaînes de la TNT soit enfin respectée, dans l'intérêt des téléspectateurs, sur toutes les plateformes de diffusion de la télévision (ADSL, câble, satellite). L'association proposera également une adaptation, à la situation économique du secteur et aux enjeux à venir de l'audiovisuel, des contraintes réglementaires qui pèsent sur les chaînes.

Rédigé par Jeremy

Commenter cet article