La cinquième et ultime saison de Mafiosa débarque en avril sur Canal+

Publié le 21 Mars 2014

La cinquième et ultime saison de Mafiosa débarque en avril sur Canal+

Dès le 14 avril, Canal+ proposera à ses abonnés de découvrir chaque lundi à 20h50 la cinquième et ultime saison (8 épisodes de 52 minutes) de sa série Mafiosa, l’une des premières Création Originale de la chaîne cryptée.

On retrouvera au casting avec Hélène Fillières, Eric Fraticelli, Philippe corticchiato, Phareelle Onoyan, Véronique Volta, Asia Argento, Jean-Pierre Kalfon, Linda Hardy…

Un an jour pour jour après son arrestation, Sandra Paoli participe à la reconstitution du meurtre de son frère. Faute de preuves, elle est libérée, à la grande surprise de Tony et Manu. Les flics enragent et prédisent un règlement de comptes entre Sandra et ses lieutenants. En attendant, ils placent tout le monde sous surveillance.

Lâchée par ses anciens associés, Sandra se retrouve seule. La décision de justice
n’a pas convaincu Carmen de son innocence ; la jeune femme ne lui pardonnera jamais le meurtre de son père. De leur côté, Manu et Tony, qui voulaient abattre Sandra le jour de son arrestation, n’ont peut-être pas abandonné l’idée.

Sandra opère alors un retour aux sources en se rapprochant de son oncle, Orso Paoli,
et de ses fils. Elle monte s’installer au village et décide de prendre le contrôle des ferries Tavera, affaire juteuse et bon moyen de se venger de Livia, l’ex-compagne de Jean-Michel qui l’avait balancée à la police. C’est aussi une manière cynique de retarder la vengeance de Tony et Manu : ils ont accepté de rejoindre Sandra dans ce qui s’annonce être
la dernière affaire de leur carrière de voyous.

Mais les ferries intéressent Orso et sa famille, ainsi que les nationalistes, qui souhaitent entrer dans l’affaire...

La paix des braves qui s’est amorcée au sein du clan est fragile. Entre Sandra, Tony, Manu, Carmen, la famille d’Orso et la police s’installe un jeu de défiances, d’alliances provisoires et de vengeances qui dessinent une issue inéluctablement tragique.

Crédit photo : Vincent Flouret / Canal+

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Canal+, #Séries

Commenter cet article