Soirée spéciale Serge Gainsbourg sur Paris Première

Publié le 15 Mars 2014

Soirée spéciale Serge Gainsbourg sur Paris Première

Ce samedi à partir de 20h40, Paris Première célèbre la vie de l’un des plus grands monuments de la chanson française en lui consacrant une soirée spéciale « De Dainsbourg à Gainsbarre ».

20h40 - L’homme qui aimait les femmes
Documentaire de Pascal Forneri
Serge Gainsbourg et les femmes, c ́est d'abord la trilogie magique des trois « B » : Bardot, Birkin et Bambou. Mais Gainsbourg, c'est aussi l'histoire d'un empereur de la séduction qui a su s'entourer des plus belles actrices, chanteuses et lolitas. Les muses et femmes de sa vie racontent « leur » Serge Gainsbourg. Jane Birkin, Bambou, Brigitte Bardot mais aussi Juliette Gréco, Régine, Françoise Hardy, Buzy, France Gall, Arlette Tabar ou encore Vanessa Paradis offrent leurs confidences et leurs histoires qui dessinent le portrait d'un Gainsbourg esthète obsessionnel, dandy, amoureux souvent blessé et parfois heureux. Elles nous révèlent qui est cet homme à femmes qui fut aussi ce si grand couturier de la chanson française...

22h30 - Lunettes noires pour nuit blanche - Spécial Gainsbourg
Serge Gainsbourg répond aux questions provocatrices de Thierry Ardisson. Il aborde des questions existentielles et revient sur son enfance parisienne, ses influences et les principales étapes de son succès. Au travers d'interviews avec Béatrice Dalle, Étienne Daho, Bambou ou Antoine Blondin, il parle de musique, évoque l'alcool et l'ivresse, et se confie sur sa vie de couple. Serge Gainsbourg présente aussi son fils Lulu avant de chanter « Hey man amen », « Les dessous chics », « Couleur café » et « Les enfants de la chance ».

23h50 - Mes images privées de Serge
Documentaire de Jane Birkin
Entre tendresse et amusement, Jane Birkin revient sur son histoire d'amour avec Serge Gainsbourg. Réalisé à partir de films personnels inédits, ce documentaire intimiste dévoile une facette inconnue du chanteur. Jane Birkin et Serge Gainsbourg se rencontrent en 1969, sur le tournage de « Slogan », de Pierre Grimblat. La même année, ils chantent « Je t'aime moi non plus » et « 69 année érotique ». Les amants terribles défrayent la chronique et s'affichent en une des magazines. Pourtant, pendant douze ans, ils ont vécu des instants d'une simplicité confondante, loin du tumulte parisien. Trente ans après leur séparation, Jane Birkin se replonge dans ses souvenirs de vacances avec Gainsbourg. Avec humour et tendresse, elle commente des séquences inédites filmées lors de séjours sur l'île de Wight, en Bretagne, en Normandie ou à Venise. On découvre une famille unie, protégée par un Serge Gainsbourg s'occupant amoureusement de Charlotte et de Kate, la fille de Jane et du compositeur John Barry.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Paris Première, #Documentaire, #Musique

Commenter cet article

varennes 16/03/2014 15:07

ct genial