Travaux... petites joies et grosses galères et Plongée sur l'île aux requins dans Reportages sur TF1

Publié le 1 Mars 2014

Travaux... petites joies et grosses galères et Plongée sur l'île aux requins dans Reportages sur TF1

Chaque samedi, juste après le journal de 13h, la Direction de l'Information de TF1 propose " Reportages " dont voici le sommaire de ce samedi :

Travaux... petites joies et grosses galères
Etre propriétaire d'une maison individuelle, c'est le rêve de 74% des Français. Pour y parvenir, certains n'hésitent pas à se lancer seuls dans la construction ou dans la rénovation de leur maison. D'autres ont recours à un entrepreneur. Les travaux : une aventure souvent périlleuse, semée d'embûches, d'imprévus, d'angoisses et parfois de bonnes surprises. Ce reportage suit pas à pas le parcours du combattant de trois familles lors de leurs travaux.

Plongée sur l'île aux requins
On la surnomme ??l'île aux requins''. La plus belle île du monde, a dit un jour le commandant Cousteau. L'île Cocos, au large du Costa Rica, en Amérique centrale, est un site unique. C'est là qu'un groupe de plongeurs venus de France, a décidé de passer ce qu'ils appellent des vacances, un voyage qui ressemble à une vraie expédition. Ils ne sont ni des aventuriers, ni des professionnels, mais de simples amateurs, entraînés par leur passion au milieu de l'Océan Pacifique, cernés par les requins.

Toqués de Chine
Gourmets, les Chinois mangent tout ce qui a des ailes ou des pieds, sauf les chaises et les avions, disent-ils d'eux-mêmes en riant ! Trois chefs français se sont lancés à l'assaut des cuisines de l'Empire du Milieu. Pâté en croute contre pâté impérial, canard laqué contre roastbeef aux herbes de Provence, petite soupe matinale contre croissant au beurre. Ces toqués-là veulent gagner leurs étoiles en Chine.

Crédit photo : Christophe Chevalin / TF1

Rédigé par Sarah

Publié dans #TF1, #Information

Commenter cet article

marc 30/05/2015 14:21

je suis MARC du reportage de tf1 (travaux) je tiens a informer le publique après 8 ans de procédure que la cour de cassation a estimé que l'entrepreneur étais bien coupable d'escroquerie a la fausse entreprise mais que les malfaçons estimées a plus de 100000 euros ne faisait pas partie de l'escroquerie. l'entrepreneur a été condamné a nous verser 38000 euros . nous avons perdu 8 ans, 80 000 euros de travaux, 20 000 euros de frais de justice, et 100 000 euros pour réparer ces conneries, 25 ans de crédit pour ne pas avoir de maison.Par le fait même escroquer nous avons perdu les 3 procès. MERCI LA FRANCE