Les coulisses des Municipales de Paris dans un documentaire ce soir sur Canal+

Publié le 1 Avril 2014

Les coulisses des Municipales de Paris dans un documentaire ce soir sur Canal+

Dans la même veine que le documentaire « Les Stratèges », Thomas Legrand, l’éditorialiste politique de France Inter, et le réalisateur Nicolas Glimois (Prix Albert Londres 1999) proposent ce mardi 1er avril à 20h55 sur Canal+ un nouveau thriller politique au cœur d’une grande bataille électorale : « PARIS 2014, coulisses d’une élection ».

Découvrez l’histoire secrète de la conquête de Paris à travers la campagne des deux candidates, Anne Hidalgo pour le PS et Nathalie Kosciusko-Morizet pour l’UMP.

L’élection pour la Mairie de Paris est pleine de paradoxes et le jeu d’échecs politique auquel se livrent les prétendantes est d’une rare complexité, à l’image de la capitale, sociologiquement métissée, aristo, bourgeoise, populo et… bobo.

Ce paradoxe parisien veut ainsi que la capitale soit la seule ville de France où, plus la population s’enrichit, plus elle vote à gauche ! Pas question donc pour la droite et sa championne de faire ici une campagne trop conservatrice. Pas question non plus pour la candidate de gauche de développer des arguments porteurs dans le reste de la France. Cela serait sociologiquement suicidaire…

Autre particularité de la bataille de Paris, elle se joue en 20 élections simultanées, dans un scrutin indirect, un peu comme aux Etats-Unis. La pêche aux voix se fait arrondissement par arrondissement soit 20 élections, 20 mairies, 20 villages, avec ses guerres intestines, ses personnages haut en couleurs et ses haines recuites. C’est un véritable condensé de ce qu'est la politique, parfois épique, parfois misérable, avec au bout du compte, 163 élus qui, réunis au Conseil de Paris - le parlement de la ville en quelque sorte - élisent le Maire.

Dans cette équation à multiples variables, rien n’est simple et les pièges innombrables !Mais outre leur combat, il apparaît que les deux candidates ont un point commun. Elles mènent leur campagne dans un monde «macho», tenu par les barons parisiens. Ces hommes puissants qui tirent les ficelles en coulisses, depuis leurs fiefs, qui vous soutiennent ou vous poignardent, selon que vous servez où non leur intérêt : Daniel Vaillant, Claude Goasguen, Jean-François Lamour sans oublier l’inoxydable famille Tibéri, casse-tête pour NKM tout au long du documentaire !

Le film dévoile aussi le rôle clé des autres animateurs du théâtre politique de la capitale : candidats secondaires mais pugnaces, «barons» de droite et de gauche, conseillers et stratèges, dissidents jouant leur propre partition.

Libérés par la promesse que leurs propos ne seront diffusés qu’au lendemain de l’élection, candidats et entourages parlent librement, livrant leurs certitudes, leurs doutes, leurs stratégies, leurs prédictions. Les scènes de la campagne, parfois dignes d’un vaudeville, s’enchaînent au fil des mois qui mènent à l’élection.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Canal+, #Documentaire, #Politique

Commenter cet article