"Liaisons dangereuses, une histoire des médias en Outre-mer" en tournage pour France Ô

Publié le 27 Mai 2014

"Liaisons dangereuses, une histoire des médias en Outre-mer" en tournage pour France Ô

Du 19 juin à septembre, Martine Courcier tournera pour France Ô à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie et à la Guadeloupe, "Liaisons dangereuses, une histoire des médias en Outre-mer" , un collection documentaire de trois épisodes de 52 minutes produite par Bonne Compagnie.

Pour la première fois, les medias d’outre-mer se racontent. Librement. « La plume », « les ondes » et « la lucarne »…

Trois films pour expliquer l’aventure des médias ultramarins au cours de ces 50 dernières années. Pour éclairer leur rôle, entre asservissement à la métropole et rêve de liberté vis-à-vis du pouvoir central… Pour comprendre.

Trois films pour décrypter les rapports complexes que la France entretient depuis toujours avec ses territoires de l’autre bord des océans.

La collection se nomme « Les liaisons dangereuses ». Plus qu’un simple titre, c’est la ligne éditoriale titre de ce projet : la presse d’outre-mer, la radio, et la télévision (publique ou privée) sont plus que des médias en ces territoires éloignés. Ils sont également des enjeux, des leviers de pouvoirs, des lieux de combat, des organes de propagande, des outils d’émancipation…

Aux Antilles, à la Réunion et dans le Pacifique, les médias d’outre-mer racontent une histoire de France post coloniale, faite d’endoctrinement et de guerre d’indépendance, d’affaires et de règlement de comptes, de monopole et de pluralisme…

Rédigé par Fabien

Publié dans #France Ô

Commenter cet article