Music Explorer : une finale d’enfer sur scène !

Publié le 13 Juin 2014

Music Explorer : une finale d’enfer sur scène !

Ce vendredi soir, France Ô diffusera dès 20h55 la demi-finale de l’aventure musicale Music Explorer.

Après avoir été à la rencontre d’artiste de talent aux quatre coins du monde, Kenza Farah, Tété, Marco Prince et Ycare en ont sélectionné chacun 3 pour venir disputer la demi-finale en France, dans les studios de France Ô.

J’ai eu la chance d’assister à la finale de cette émission (qui sera diffusée le 27 juin). Mercredi 4 juin donc, direction l’arrêt front populaire en sortant du travail pour accéder aux studios de France Ô.

Les émissions n’étant diffusées que plus tard, aucun téléphone portable ou appareil photo n’était autorisé dans l’enceinte du plateau pour ne pas gâcher la surprise visuelle des téléspectateurs suivant ce nouveau concept. Je ne peux donc pas vous faire rêver en photos ou vidéos...

Quand Jérémy m’a parlé de Music Explorer pour la première fois, j’ai vraiment été emballé et je me suis dit « enfin une émission musicale ambitieuse et qui change des télés crochets dont nous avons l’habitude sur d’autres chaînes » ! Hélas, un manque de disponibilité les soirs de diffusion et un problème de Box par la suite, m’empêchèrent de regarder et encore moins de suivre ce concept que j’attendais tant.

Ce fut sans surprise que je ne passai pas à côté de l’occasion d’assister à cette finale tant attendue !

Alors, pour ne pas vous gâcher la surprise, je vous invite tout simplement à préférer Music Explorer ce soir 20h45 sur France Ô aux différents matchs de la coupe du monde (pour ça vous avez encore un mois ! ahah) et je vous promets un show d’exception représentant le monde comme on aimerait le connaître !

Vous allez voir des jeunes artistes pour certains intimidés d’être devant les caméras mais tous bourrés de talent avec la rage de vaincre et d’accéder à la finale pour, enfin, décrocher ce contrat avec la label Tôt ou Tard !

Crédit photo : Nathalie Guyon / Delphine Ghosarossian / Dimitri Simon / Création Meije Randetti

Rédigé par Klo

Publié dans #France Ô

Commenter cet article