« Ces inconnus qui ont libéré Paris », documentaire inédit le 22 août sur Paris Première

Publié le 28 Juillet 2014

« Ces inconnus qui ont libéré Paris », documentaire inédit le 22 août sur Paris Première

À l’occasion du 70ème anniversaire de la Libération de Paris, Paris Première proposera à ses téléspectateurs de revivre le vendredi 22 août à 20h40 dans le documentaire inédit « Ces inconnus qui ont libéré Paris » cette semaine exaltante à travers le récit de huit «inconnus» qui racontent ce qu’ils ont personnellement vu et vécu dans la capitale, du 19 au 25 août 1944.

Leurs mots, empreints d’émotion, retracent une grande page de notre roman national.
Huit destins, huit trajectoires, huit récits qui permettent de ressusciter l’atmosphère qui régnait dans la capitale.

Cinéaste, résistant, étudiant, brancardier, policier... Voulant absolument effacer quatre années d’occupation et d’humiliation, ils ont pris part aux combats, au soulèvement du peuple de Paris, aux barricades, allant même, pour l’une d’entre eux, jusqu’à tuer un soldat allemand à bout portant. Certains d’entre eux n’avaient jamais témoigné à la télévision. Dans ce documentaire inédit, leurs histoires personnelles entremêlées permettent de raconter la grande histoire.

Et, grâce aux formidables illustrations du dessinateur Claude Plumail, auteur à succès de la série BD «Résistances», certaines scènes relatées par ces huit témoins ont été recréées et animées au plus proche de la réalité. De plus, grâce aux éclairages d’historiens reconnus, comme Matthew Cobb de l’Université de Manchester et Jean-Marc Berlière, la vie quotidienne des Parisiens a pu être reconstituée, ainsi que certains aspects aussi sombres que peu connus de « l’épuration sauvage » comme l’affaire de l’Institut dentaire dans le 13ème arrondissement parisien.

Ces huit témoins, alors inconnus, pour la plupart très jeunes à l’époque, ont eu par la suite des destins parfois exceptionnels, comme le réalisateur de télévision Gilbert Larriaga ou la grande journaliste Madeleine Riffaud (ci-contre). Et l’une d’entre eux, Mme Lheveder, nous a malheureusement quittés, à l’âge de 91 ans, à quelques semaines seulement d’une commémoration de l’événement qui avait marqué toutes leurs vies.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Paris Première

Commenter cet article