Emmenez-moi... chez Gérard Jugnot dans le Var avec Laurent Boyer sur France 3

Publié le 29 Août 2014

Emmenez-moi... chez Gérard Jugnot dans le Var avec Laurent Boyer sur France 3

A l'occasion de la période estivale, Laurent Boyer revient avec sa série de portraits durant tout l'été sur France 3 le vendredi à 23h10.

" Emmenez-moi... " nous fait découvrir des personnalités appréciées du public, sous un angle plus intime en visitant des lieux qui ont marqué leur vie.
Entre deux balades, ils évoquent leurs souvenirs et leurs carrières. Des moments d'émotion, d'humour et de confidences qui se mélangent en plongeant naturellement le téléspectateur dans l'univers personnel de l'artiste.
Ces portraits sont enrichis de photos, de films d'archives, ainsi que de nombreux témoignages de proches.

L'objectif de ce rendez-vous est de dévoiler la face cachée des artistes qui croiseront la route de Laurent Boyer avec pudeur et sincérité.

Loin des tumultes de la côte d’Azur, aux commandes d’un bateau, Gérard Jugnot emmène Laurent Boyer à Porquerolles et à Hyères, où il aime se ressourcer.

Dans cet écrin de nature encore sauvage et préservé, de la presqu’île de Giens à la route du sel, là où il aime observer les flamants roses, l’acteur revient sur les moments forts de sa carrière, de la grande époque du Splendid, des « Bronzés » à « Monsieur Batignole » en passant par « Les Choristes » ou « Une époque formidable ». Gérard Jugnot a toujours voulu faire des films que ses parents comprennent, et mettre du « rose dans le noir de sa vie » comme ce film qu’il a réalisé en 2008.

Acteur, réalisateur, metteur en scène, ce touche-à-tout est loin « du petit gars de Puteaux », qui allait au Lycée chic de Neuilly avec ses amis Christian Clavier, Michel Blanc, Marie-Anne Chazel ou Thierry Lhermitte. « Je suis resté bloqué au milieu du Pont de Puteaux » reconnaît Gérard encore aujourd’hui. Malgré son succès, il n’a rien oublié de son milieu d’origine. Un pied dans la banlieue, l’autre dans la bourgeoisie. « Je suis un Monsieur tout le monde qui a cherché à devenir Monsieur quelqu’un » reconnaît l’acteur.
Gérard Jugnot, l’un des acteurs les plus populaires de sa génération n’est pas que l’homme des « Bronzés » ! Il se dévoile et évoque ses doutes, ses échecs, ses angoisses, ses fragilités. Ses amis, ses partenaires Jean Rochefort, Jean- Paul Rouve, Kad Merad nous aident à révéler cette part d’ombre qu’il a tant cherché à dissimuler. « Il est un homme protecteur, pudique, parfois un peu ours et sauvage », révèle son fils Arthur.

Crédit photo : François Lefebvre / FTV

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article

senegal 29/08/2014 12:21

Bon travail
et Bonne continuation