La loi de Barbara avec Josiane Balasko revient sur France 3 avec un nouvel épisode

Publié le 11 Août 2014

La loi de Barbara avec Josiane Balasko revient sur France 3 avec un nouvel épisode

Prochainement en prime time France 3 proposera « La loi de Barbara Parole contre parole ».

Après la diffusion et le succès de l’épisode pilote, « La loi de Barbara » est donc devenu une collection. Josiane Balasko se glisse à nouveau, avec un naturel confondant, dans la robe de Maître Barbara Malo et y déploie toute sa palette, tour à tour émouvante, râleuse, obstinée et drôle.

Mon ambition et mon niveau d’exigence sont demeurés les mêmes : offrir à la fois un film dense, passionnant par son intrigue, d’un haut niveau de comédie grâce à un casting exigeant jusque dans le moindre petit rôle, et un contenu digne du service public par la rigueur du scénario. Faire d’un procès à huis-clos, cœur du film, un spectacle chorégraphié avec précision et offrir à Josiane Balasko l’arène que méritent son talent, sa verve et la finesse millimétrique de son travail de comédienne. Un bonheur de tournage que je souhaite à tous les metteurs en scène.

Même équipe, mêmes comédiens récurrents autour de Josiane Balasko (les impeccables Olivier Claverie et Cécile Rebboah), et d’autres excellents comédiens avec qui j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler : Dominique Guillo, Carole Brana, Scali Delpeyrat, Ophélia Kolb... Un nouveau cas criminel qui plonge cette fois notre héroïne dans les arcanes de la politique et d’un scandale sexuel. Mais la victime est-elle celle que l’on croit ? A Barbara de démêler le vrai du faux dans ce cas épineux où, faute de preuve, la culpabilité et l’innocence s’affrontent « parole contre parole » dans une histoire qui trouve ses racines bien des années avant le crime ici jugé...

Un épisode qui va cette fois encore explorer les arcanes de la justice et montrer au spectateur ce qui reste souvent obscur pour lui, la part d’ombre de la procédure, les cas de conscience qui peuvent parfois se poser à un avocat confronté à une vérité à laquelle il ne s’attendait pas. Mais avant tout un spectacle haut en couleur, un suspense maintenu jusqu’à la dernière minute, et bien sûr l’humour et la tendresse que promène au travers de cette série Maître Barbara Balasko, avec ses qualités agaçantes... et ses défauts attachants.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article