Les jackpots de l'été dans Capital sur M6

Publié le 10 Août 2014

Les jackpots de l'été dans Capital sur M6

Ce soir à 20h50 François-Xavier Ménage présentera Capital avec pour sujet Les jackpots de l'été

L'été, pour la plupart des professionnels du tourisme, c'est le moment ou jamais. Deux mois durant lesquels ils jouent leur saison. Cette saison, pour attirer les vacanciers, toujours plus exigeants, les parcs d'attraction ont misé gros (nouveaux manèges, activités spectaculaires, tarifs alléchants), les marques régionales et les produits du terroir ont exploité à fond la qualité « made in local » et les industriels du jus de fruit ont inondé le marché d'une nouvelle eau à sensations (l'eau de coco). Mais dans tous ces secteurs, la concurrence fait rage. Alors pour gagner le jackpot de l'été, tous les moyens sont bons.

Produits locaux, marques régionales : le bon filon de l'été
Saint-James en Normandie, Armorlux en Bretagne, les départements 64 et 33, le ChtilaCola du Nord-Pas-de-Calais… En mettant l'accent sur le caractère, l'identité (et la bonne idée), les régions ont trouvé un nouveau filon pour séduire les estivants. Marques de vêtements, produits du terroir, objets typiques : tout ce qui fleure bon le local et le label « région » a le vent en poupe. Enquête sur ces artisans et ces industriels du cru qui cassent la baraque… à condition de jouer à fond leurs spécificités.

Parc d'attractions : ils vous font tourner la tête
1 Français sur 3 fréquentera un parc de loisirs cet été. Plus que jamais, les parcs (petits et gros) jouent leur saison en juillet-août. À Labenne, dans les Landes, entre Aqua-Landes, les parcs accro-branches, les parcs animaliers et parcs à thèmes, entre nouveaux investissements et bonnes astuces, tout est bon pour attirer les familles. Manèges dernier cri, animaux exotiques, prix alléchants… À Europa Park, à la frontière franco-allemande à 50 km de Strasbourg, la famille Mack, forains depuis 1870, accueille cet été 5 millions de touristes. C'est le plus grand parc saisonnier du monde qui s'étend sur 130 ha et emploie 3 500 personnes avec hôtels 5 étoiles et restaurants insolites. Décryptage du phénomène en France et en Allemagne.

Eau de coco : une « noix » qui vaut de l'or
Elle évoque le sable blanc, les palmiers et l'eau turquoise et elle est en train d'inonder le marché français. Exotique, naturelle, rafraîchissante et bourrée de vitamines : l'eau de Coco, produite principalement aux Philippines et Brésil, est assurément la boisson star de l'été. En quelques années, le groupe américain Vita Coco, soutenu par une pléiade de stars américaines dont Madonna et Rihanna, a créé un empire. Et en France, la société Vaï-vaï, lancée par deux jeunes étudiants d'école de commerce, débarque en force dans nos supermarchés. Entre le géant américain et le petit français, la concurrence fait rage pour cette très « juteuse » eau de coco dont les ventes s'envolent.

Rôtisseurs ambulants : les rois des poulets
De retour de la plage ou des courses au marché, c'est l'une des tentations de l'été : le poulet rôti. Savoureux, prêt à manger et d'un prix abordable, le poulet rôti à tout pour plaire. Côté marchand, ce filon est en apparence idéal et facile d'accès à tous les candidats : une camionnette, un bon emplacement, des poulets à rôtir et l'affaire est lancée ! Comment ces pionniers du food truck choisissent-ils les meilleurs lieux de vente ? De 5 à 15 euros le poulet, quels morceaux vous sert-on vraiment? Du rôtisseur débutant au « Roi du poulet », entre petites affaires familiales et gros discounters, immersion à la découverte de cet univers délicieusement croustillant.

Crédit photo : Franck Ferville / M6

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6

Commenter cet article