"Elevage intensif, attention danger" dans Le monde en face sur France 5

Publié le 9 Septembre 2014

Marina Carrère d’Encausse (Crédit photo : Delphine Ghosarossian / Sipa / pour FTV)

Marina Carrère d’Encausse (Crédit photo : Delphine Ghosarossian / Sipa / pour FTV)

Ce mardi à 20h35, Marina Carrère d'Encausse présentera sur France 5 un nouveau numéro du magazine "Le Monde en Face", avec au programme "Elevage intensif, attention danger", un sujet de Frédérique Mergey pour Tony Comiti Production.

Aujourd'hui, plus de 80% des poulets, poules, cochons, lapins consommés vivent entassés dans des bâtiments clos, dans des cages ou sur caillibottis, sans jamais voir la lumière naturelle. Jusqu'ici épargnés, les bovins risquent bientôt de connaître le même destin. Près d'Abbeville dans la Somme, la première ferme de 1000 vaches de France doit prochainement ouvrir ses portes. Une unité de production de lait intensive, où les vaches sont amenées à vivre de manière confinée, loin des prairies. La « ferme- usine ». Selon les opposants au projet, où l'animal est considéré comme une machine à produire du lait, mais aussi de l'électricité, grâce à ses déjections qui seront recyclées dans un énorme méthaniseur.

Peu connu du grand public, l'élevage intensif des vaches laitières est devenu la norme un peu partout dans le monde, particulièrement aux Etats-Unis. Là-bas, les fermes peuvent concentrer plus de 30 000 bêtes, produisant en masse du lait bon marché. En Californie, plus de 80 % des vaches sont élevées hors pâturage, avec parfois des conséquences désastreuses : Maltraitance animale, pollution de l'air ou des nappes phréatiques...
Faut-il avoir peur de ces nouvelles «fermes usines»? Sont-elles l'avenir de l'élevage ou la promesse de nouvelles catastrophes écologiques et sanitaires? Que valent le lait et la viande produits dans ce type d'élevage?

En France, la réalisatrice a suivi le combat, parfois violent, entre les opposants, et les promoteurs du projet de la ferme des 1000 vaches. Aux Etats-Unis, elle s’est rendue dans des fermes géantes, devenues la norme en Californie depuis une dizaine d'année. Dans cet Etat, 1000 vaches, c'est aujourd'hui la taille moyenne des exploitations. Elle a interrogé éleveurs, consommateurs, militants, qui peuvent, aujourd'hui, juger avec plus de recul la pertinence de ce modèle d'élevage.

Aujourd'hui, notre pays est à la croisée des chemins mais le choix est loin d'être évident : soit une agriculture paysanne, que certains jugent passéiste, soit un élevage intensif accusé d'obéir aveuglément aux impératifs économiques. Plus qu'un mode d'élevage, c'est un modèle de société qu’il faut choisir.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 5

Commenter cet article

Vanessa 10/09/2014 08:07

Je ne supporte pas de voir et de savoir comment l'homme peut maltraiter une vache... Que peut-on faire pour stopper cela ? Pourquoi les médias ne divulguent pas ces vidéos prises en caméra cachée et les associent aux produits trouvés dans les magasins ?¨!?!

Je sais pas ...passer des slogans à la TV du style "Vous voulez boire cette brique de lait ? Regardez ce qu'un animal subi pour vous satisfaire... "

Nadia Vilchenon 10/09/2014 07:31

Merci pour l'émission d'hier soir, mardi 9 sur France 5, Elevage intensif, attention danger ! et à vif et de manière sensible, mais pas sans raison, ma réaction


Sans foi ni loi, il ne lâche pas le morceau et avale toutes les contradictions et objections, la dent dure et l'esprit mordant, anthropogastrocentré insensible et avide. Il veut surtout rester "l'homme-nie-vore" carniste et manger l'autre et pour ça tous les coups sont permis jusqu'à l'avoir pour soi, salement et méchamment approprié, dénaturé et génétiquement modifié, en plein dans l'inhumain.

Moi, la vache, je ne dis rien et rumine, prise dans un mouvement d'enfer qui m'emporte malgré moi, profondément blessée et abattue entre béton et machines, épuisée par tout ça mais surtout souffrir d'être niée, toujours souffrir, désespérément souffrir et mourir enfin. Et le troupeau humain indifférent et mangeant ma souffrance, lui aussi il avance, il avance, jusque dans l'impasse et le grand abattoir.

Alors, on continue comme ça ? Cordialement

Stephanie 09/09/2014 22:30

Il est payé par. Danone et Nestlé France !!!!!!!!!! Source Wikipedia chapitre Conflit d'intérêts . Tout s'explique, quelle tâche ce mec

Michel 09/09/2014 22:23

Il est complètement stupide d interdire l élevage intensif; si ce n est pas produit en France, ce le serra en , Allemagne ou autre part en Europe!
Que nous établissons une législation commune en Europe; oui .
Arrêtons de se poser en donneur de leçon.
Pourquoi d après vous les allemands nous dépassent dans tous les domaines?

WANAT 09/09/2014 22:03

Je viens de regarder l'émission car je m'interroge : depuis plus d'1an, quel que soit la provenance ou le pays où j'en consomme, je suis sujette à des crises d'urticaires intenses quelques heures après avoir mangé du veau, du bœuf ou de la vache, cuisinés dans toutes les manières. C'est atroce, je suis obligée de prendre un antihistaminique pour calmer le "grattage". Comme je n'en mange pas souvent, j'oublie de m'en méfier, car bien sûr, j'aime bien en manger de temps en temps. Que la viande provienne d'une boucherie "classée" , d'un supermarché, au restaurant, à la maison ou quand je suis invitée, il se produit les mêmes symptômes. Du coup, je n'en achète plus et je mange plutôt du porc, du poulet ou du poisson, pour éviter cette horreur. Autrement, j'ai trouvé que les vaches élevées de manière industrielle était malheureuses: un goulag pour veaux et vaches. C'EST ATROCE !!! C'est quand notre tour ? Je pense au film d'anticipation "SOLEIL VERT". Arrêtons le massacre ! Nous vivons un monde de pervers, de fous !

Anne 09/09/2014 21:56

Outrée d'entendre Dr Cohen ... Par qui est il payé! Et surtout je suis franchement attéré par la prise de parti de la présentatrice qui ne laisse meme pas l'autre Dr s'exprime... je suis dieticienne et je ne comprend pas quel'on ne soit pas capable de voir les pb de l'élevage intensif! Honte à notre société et à ses Dr payés par le CIDIL ou autre entreprise....

Sandra 09/09/2014 21:52

Cohen t est vraiment devenu un con par qui tu est payer ?