La saison 7 de Mad Men diffusée dès ce soir sur Canal+

Publié le 4 Septembre 2014

La saison 7 de Mad Men diffusée dès ce soir sur Canal+

Sommes-nous prêts à dire au revoir à Don Draper ? Il va bien falloir car l’un des plus beaux héros de l’histoire des séries entame son dernier tour de piste avec la diffusion dès ce jeudi soir sur Canal+ de la septième et ultime saison de Mad Men.

Cette dernière saison de MAD MEN sera scindée en deux parties de sept épisodes chacune, diffusées à un an d’intervalle.

Depuis 2007, date de son apparition sur les écrans, le publicitaire le plus brillant de sa génération (mais aussi le plus secrètement inquiet) a légèrement vieilli et profondément changé intérieurement, acceptant peu à peu ses failles et ses imperfections. Autour de lui, la société s’est également transformée, pas forcément au même rythme, ni de la même manière. Comment rester en phase avec son époque tout en prenant à bras-le-corps ses démons personnels ? Voilà le défi que se lance le toujours séduisant Don Draper, tandis que la série, dont l’action a commencé début 1960, se déroule désormais en 1969.

Les rues américaines vibrent d’une énergie désordonnée, entre les mouvements de libération de la jeunesse et des minorités et les stratégies de ceux qui détiennent le pouvoir pour s’y maintenir à tout prix. Le vieux monde patriarcal et conservateur qui n’en finit pas affronte une société nouvelle, pleine de l’audace de la contre-culture. Entre les deux, Don Draper cherche une stratégie. Quand la saison débute, il est encore suspendu de ses activités à l’agence Sterling Cooper and Partners pour avoir "dérapé" lors d’une séance de pitch, à la fin de la sixième saison : face à des clients médusés, l’homme au chapeau avait révélé la vérité sur son passé d’orphelin élevé dans un bordel…

Un peu perdu alors qu’il n’a rien à faire de ses journées, mais restant aussi digne que possible, Don navigue entre la côte Est et Los Angeles, où son épouse Megan s’est installée afin de faire évoluer sa carrière d’actrice. De semaine en semaine, il commence à retrouver des sensations, avant de préparer un come-back qu’il espère retentissant. Pendant ce temps, Roger Sterling, Peggy Olson, Pete Campbell et Joan Harris gèrent un quotidien de plus en plus oppressant. Pour eux aussi, le bonheur reste une chimère.

Crédit photo : Jaimie Trueblood/AMC

Rédigé par LZDP

Publié dans #Canal+, #Séries

Commenter cet article