"Chine : République Populaire de la Corruption" Spécial Investigation ce soir sur Canal+

Publié le 6 Octobre 2014

Stéphane Haumant (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Stéphane Haumant (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Ce lundi à 22h45 dans "Spécial Investigation" sur Canal+, Stéphane Haumant nous proposera "Chine : République Populaire de la Corruption", une enquête d'Anne Loussouarn pour Magnéto Presse.

Enquêter sur la corruption en Chine est ultra-sensible et pour y parvenir, SPECIAL INVESTIGATION a lancé plusieurs tournages clandestins, sous la direction d’Anne Loussouarn, journaliste ayant vécu de nombreuses années à Pékin.

Dès son arrivée à la tête de la Chine, le nouveau président Xi Jingping a lancé une campagne anti-corruption sans précédent : 300 000 membres du parti communiste ont été sanctionnés en deux ans. L’affaire la plus retentissante a été l’arrestation de Bo Xilai, candidat au poste de numéro 1, déchu après une série de révélations sur le système de racket mis en place par ses proches et l’assassinat d’un homme d’affaires anglais par son épouse.

Dirigeants qui profitent de leur position pour s’enrichir, élus locaux qui exigent des pots-de-vin, fonctionnaires qui monnayent leurs coups de tampons, la corruption touche toutes les strates la société et suscite une colère grandissante de la population. Eradiquer ce fléau est davantage qu’une question de morale pour le régime : une question de survie.

Pour SPECIAL INVESTIGATION, Anne Loussouarn dévoile, pour la première fois, une face cachée du miracle économique chinois, malgré les arrestations à répétition de reporters, les chausse-trappes des autorités et les destructions de rushes par la police.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Spécial Investigation, #Canal+

Commenter cet article