"L'Iran, notre nouvel ami ?" dans "Un oeil sur la planète" ce soir sur France 2

Publié le 13 Octobre 2014

"L'Iran, notre nouvel ami ?" dans "Un oeil sur la planète" ce soir sur France 2

Ce lundi à partir de 23h, Etienne Leenhardt présentera sur France 2 le 47ème numéro de son magazine "Un oeil sur la planète" qui portera sur le thème « L'Iran, notre nouvel ami ? ».

Pays à la réputation sulfureuse, l’Iran semble bénéficier d’un retour en grâce au sein de la communauté internationale et ce n’est pas un hasard. Depuis l’élection, il y a un an, du président Rohani, les signes d’ouverture du régime se multiplient car l’Iran souffre de l’embargo.

Dans le même temps, et c’est un paradoxe après 35 années de confrontations, la République islamique apparaît aux chancelleries occidentales comme un îlot de stabilité dans un Moyen-Orient aujourd’hui à feu et à sang. En Irak, Américains et Iraniens ont le même ennemi, les djihadiste de « Daech ». Et selon l’adage, les ennemis de mes ennemis sont mes amis…

Alors, bien sûr, il y a la question du nucléaire. Mais les négociations progressent. Si elles aboutissaient, il pourrait y avoir une levée des sanctions économiques imposées à l’Iran et l’ouverture d’un marché gigantesque de 80 millions d’habitants, qui plus est solvable grâce à ses gigantesques réserves de gaz et de pétrole.

Les délégations se succèdent donc dans le pays à un rythme soutenu. Et ce qu’elles découvrent bousculent bien des préjugés. L’ouverture de l’Iran semble en marche. Mais le pays est encore loin de respecter nombre de critères démocratiques.

Alors, doit-on tendre la main à ses dirigeants au risque de consolider leur régime ? Faut-il les aider à la modernisation du pays ? Bref, L’Iran peut-il être notre nouvel ami ?

Embargo et système D (Un reportage de David Muntaner, Richard Villain)
Malgré son isolement, l’Iran a poursuivi son développement. Certaines de ses entreprises sont très performantes et ses scientifiques comptent parmi les meilleurs, dans les domaines les plus variés. L’embargo n’a pas empêché la recherche, au contraire. C’est même devenu une des priorités du régime.

Le boom touristique (Un reportage de Sylvain Lepetit Miyuki Droz Aramaki)
Avec son héritage culturel et un patrimoine exceptionnel, l’Iran offre un potentiel touristique considérable. Avec la détente, les autorités encouragent la venue des touristes nantis de leurs précieuses devises. Depuis quelques mois, c’est la ruée vers l’antique Perse, en voyage organisé comme pour les routards. Et les regards des visiteurs changent sur le pays.

Iran des villes, Iran des champs (Un reportage deThomas Ellis, Hélène Eckmann)
Mais l’Iran ne se limite pas à ses laboratoires, à ses entreprises ou à ses sites touristiques. Comment vit-on aujourd’hui en Iran? Quel est l’impact des sanctions ? Qu’espère la population ? Une de nos équipes a suivi le quotidien de deux familles iraniennes dans une ville et à la campagne. La situation économique reste délicate avec une inflation soutenue mais là encore, des clichés volent en éclats.

Rêves partis (Un reportage d’Emmanuel Ostian, Stéphane Kenech)
Plus de 2/3 des Iraniens on moins de 40 ans, autant dire qu’ils n’ont connu que le régime des mollahs et ses interdits. Les jeunes aimeraient plus de liberté et le revendiquent de différentes manières, comme aller faire la fête dans le désert, à l’abri des regards. Mais il est encore risqué de défier les règles. Beaucoup de garçons et de filles l’ont appris à leurs dépens. Certains en exclusivité ont accepté de nous parler.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article