Le sommaire d'Envoyé Spécial de ce jeudi 23 octobre sur France 2

Publié le 23 Octobre 2014

Le sommaire d'Envoyé Spécial de ce jeudi 23 octobre sur France 2

Ce jeudi à 20h50, Guilaine Chenu et Françoise Joly présenteront sur France 2 un nouveau numéro du magazine « Envoyé Spécial » dont voici le sommaire (sous réserve de modifications en fonction de l’actualité) :

MANIP SUR LE NET
Une enquête de Céline Chassé (52 min)
2 milliards de vues YouTube pour le chanteur coréen Psy, 4 millions d’abonnés sur le compte Twitter du Pape, 83 millions de fans de Coca-cola sur Facebook… Les compteurs des réseaux sociaux sont devenus le Graal des artistes, des hommes politiques et des marques. Car ces chiffres n’ont rien d’anecdotique.

Dans le show business, pour les marques, les entreprises ou les hommes politiques, ils sont synonymes de popularité, d’influence et de ventes. Mais quel crédit accorder à ces nouveaux baromètres de la notoriété ? Peut-on les truquer pour manipuler l’opinion, le public, les électeurs, ou les consommateurs ?

Pour mener notre enquête, nous avons fabriqué de toutes pièces un groupe de musique, les « Like us », et nous avons tenté de lancer leur carrière sur les réseaux sociaux. Nous avons découvert qu’il n’y a rien de plus simple que de truquer les compteurs sur le net. De la banlieue parisienne notre reportage nous emmène jusqu’à Dacca, la capitale du Bangladesh, pour explorer ces business de la notoriété virtuelle où fans, « followers » ou « vues » peuvent s’acheter pour une poignée d’euros.

Les suspicions de triche sur les réseaux sociaux n’épargnent personne. Ni les stars de la musique comme Lady Gaga, ni les hommes politiques, avides d’afficher leur notoriété pour asseoir leur pouvoir. Même les blogs - très populaires sur le web - sont devenus l’objet de toutes sortes de manipulations. Certaines marques de prêt-à-porter les utilisent pour tromper le consommateur. Certaines entreprises ou acteurs politiques, eux, s’en servent pour déstabiliser ou diffamer leurs adversaires.


MALDIVES : LA CHARIA AU PARADIS
Un reportage de Nicolas Bertrand David Da Meda
Les touristes du monde entier connaissent ses plages de rêve, ses cocotiers et ses eaux turquoises… mais ils ignorent tout du régime mis en place aux Maldives dans cette république islamique parmi les plus strictes de la planète. Ici, l’Islam est religion d’Etat mais la charia n’avait jamais été appliquée à la lettre comme aujourd’hui. Dernière loi adoptée : depuis avril, la peine de mort a été réinstaurée ; et elle concerne aussi les mineurs à partir de 7 ans.

Aujourd’hui, en plus de la peine de mort, la liberté d’expression est muselée ; des bloggeurs, journalistes, activistes, homosexuels sont attaqués, menacés ; des musées ou chaines de télévision sont détruits ; des imams modérés sont tués ; les violences contre les femmes s’amplifient.

Mais les touristes n’en sauront rien. Sur leurs îles/hôtels où les Maldiviens n’ont pas le droit de se rendre ils profitent du paradis, pendant que d’autres vivent l’enfer.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article