Ma très « chère » maison dans En quête d'actualité sur D8

Publié le 22 Octobre 2014

Ma très « chère » maison dans En quête d'actualité sur D8

Ce soir à 20h50 le nouveau grand magazine de Guy Lagache "En quête d'actualité" qui aura pour sujet ma très « chère » maison.

A l’approche de l’hiver, il y a un poste de dépenses sur lequel beaucoup de Français aimeraient réussir à faire des économies... C’est la facture de chauffage. Or, certaines offres récentes semblent à peine croyables : 1 € pour isoler les combles de votre maison et économiser jusqu’à 25% sur votre facture de chauffage. Difficile à croire ? Nous avons mené l’enquête.

Vous allez découvrir qu’il existe bel et bien des solutions économiques et surprenantes pour passer l’hiver au chaud en réduisant la facture de vos radiateurs. Mais vous verrez aussi qu’il y a certaines erreurs à éviter. Que se cache-t-il derrière ces tarifs imbattables ? Changer de chaudière, isoler les murs, s’équiper de nouvelles fenêtres, quels sont les meilleurs choix ? Les promesses d’économies sont-elles bien tenues ?

Si ces questions préoccupent les Français, c’est parce que la maison reste notre plus gros poste de dépenses : au chauffage, il faut ajouter les crédits, les charges d’entretien, les factures de gaz et d’électricité. Cela représente aujourd’hui près d’un tiers du budget des ménages.
Que l’on soit propriétaire ou locataire, nous dépensons en moyenne 1000 euros par mois pour notre logement. Un budget qui ne cesse de s’alourdir : les charges, par exemple, ont augmenté de 15% en 3 ans. Face à une telle augmentation, les syndics sont souvent montrés du doigt. Leur mauvaise réputation est-elle fondée ? Nous avons passé la profession au crible.

Comment les syndics fixent-ils leurs honoraires ? Quelles sont leurs méthodes de travail ? Leurs tarifs sont-ils toujours justifiés ? Pourquoi a-t-on parfois le sentiment que de nombreux syndics abusent de leur position ? Vous verrez que pour éviter de payer le prix fort, mieux vaut examiner son contrat à la loupe, car c’est souvent dans le détail que les pièges se cachent...

Rédigé par Sarah

Publié dans #D8

Commenter cet article