Napoléon au sommaire de l'Ombre d'un doute sur France 3 ce soir

Publié le 6 Octobre 2014

Crédit photo : Gaël Kerbaol / FTV

Crédit photo : Gaël Kerbaol / FTV

Pour ce premier numéro de la saison ce soir à 20h45 sur France 3, Franck Ferrand revient sur un personnage illustre de notre histoire : Napoléon. Il va s’attacher surtout à la fin de son règne puisque nous célébrons cette année le bicentenaire de la chute de l’empereur.

Le 4 mai 1814, après sa défaite face aux armées coalisées d’Europe, l’Empereur déchu s’installe sur l’Ile d’Elbe, un îlot entre la Corse et l’Italie.
Quelques mois plus tôt, l’homme d’Etat était à la tête d’un immense empire, il n’est alors à ce moment là, plus que le souverain d’un état ridicule.
Pourtant, moins d’un an plus tard, le 26 février 1815, Napoléon quitte l’île d’Elbe, dans le plus grand secret. A la tête d’un millier d’hommes, il débarque en France pour perpétrer un véritable coup d’état militaire. S’ouvre alors l’épisode des Cent jours.
Mais ce retour était-il prémédité ? Et que s’est il passé sur l’Ile ? Sa vie était-elle menacée ?
Par ailleurs, nous évoquerons aussi la défaite désastreuse à Waterloo, avec une question centrale : comment l’homme qui dirigeait l’Europe va-t-il devenir le prisonnier du rocher de Sainte Hélène où il s’éteint le 5 mai 1821.
A-t-il été trahi ? Etait-il toujours à la hauteur de la tâche ?

Pour répondre à ces questions, nous avons mené une enquête minutieuse, interrogé les meilleurs spécialistes et retrouvé des documents surprenants et inédits. Nous sommes allés chercher des indices dans tous les lieux où s’est jouée la chute de l’Aigle : du château de Fontainebleau à la plaine de Waterloo, en passant par l’île d’Elbe, Stockholm, et même par les salons des palais de Vienne.
Car sur bien des aspects, de nombreux doutes planent encore sur les raisons de la chute de Napoléon.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article