Au sommaire ce 28 novembre de "On n'est pas que des cobayes" sur France 5

Publié le 28 Novembre 2014

On n'est pas que des cobayes sur France 5 (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

On n'est pas que des cobayes sur France 5 (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV)

Ce vendredi à 20h45, les téléspectateurs de France 5 pourront retrouver Agathe Lecaron, Elise Chassaing, Vincent Chatelain et David Lowe pour un nouveau numéro de la quatrième saison de l'excellente émission "On n'est pas que des cobayes".

Cette émission déploie les grands moyens pour tordre le cou aux idées reçues. Une bande de testeurs de l’impossible met en place des expérimentations aussi édifiantes que spectaculaires pour démystifier ou confirmer les croyances populaires. Concrètement, comment vont-ils s’y prendre ?

ADVERTISEMENT

Installés dans un hangar-atelier, nos apprentis chercheurs ont recours à des moyens de laboratoire (soufflerie, crash test, etc.) et font appel à des cascadeurs et des bricoleurs intrépides. Les trois expérimentations qu’ils mènent avec une bonne dose d’humour s’enchaînent et se complètent. Toutes se terminent sur une explication scientifique concrète, enrichie par de l’infographie ou des images en 3D…

Au programme cette semaine :

Défi : surfer dans les airs comme un super héros !
Une nouvelle fois, Agathe veut transformer Vincent en super héros. Les Cobayes étudient la propulsion sous toutes ses formes. Alors que David fabrique une fusée à air, Vincent est mis à l’épreuve dans une soufflerie ! C’est finalement à Marseille qu’Elise et notre casse-cou retrouvent Francky Zappatta pour tester un surf bien particulier et impressionnant : le flyboard. Notre cobaye va-t-il réussir à planer dans les airs ?

Peut-on peindre sous l’eau ?
Nos testeurs fous se jettent à l’eau pour la beauté de l’art mais surtout pour la science ! Ils partent à la recherche du matériel le mieux adapté pour réussir cette mission hors du commun : peindre sous l’eau. Quels types de peinture et de toile leur permettront de réussir le défi ? Alors que David « mouille la blouse » au hangar, Vincent a rendez-vous en Méditerranée avec un artiste subaquatique.

Rouler avec une voiture à friction géante !
C’est une véritable plongée en enfance pour les Cobayes. Vincent met les mains dans le cambouis pour comprendre les mécanismes en jeu dans les voitures à friction. De son côté, David détermine les engrenages qu’il devra adapter à taille humaine : ressorts ou élastiques ? Notre scientifique n’a pas droit à l’erreur, d’autant que c’est lui qui prendra le volant !

Rédigé par LZDP

Publié dans #cobayesf5, #France 5

Commenter cet article