Le programme de la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 sur France 2

Publié le 11 Novembre 2014

Le programme de la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 sur France 2

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18, l'antenne de France 2 se mobilise mardi 11 novembre 2014.

Une journée exceptionnelle au cœur de l’évènement, avec des programmes dédiés aux commémorations de l'armistice de 10h00 à 0h05:

De 10h à 11h25 et de 15h15 à 16h55, La rédaction de France 2 se mobilise.
Près de trois heures d'antenne, en direct, de Paris à la nécropole de Notre-Dame de Lorette, de Saumur à Meaux, de la Meuse au Nord pour rendre hommage aux soldats morts pour la France.

A 6h20, 11h25 et 22h20 : jour de guerre, reliefs de 1914-1918 : Un programme court qui propose l’exploration en relief d’une sélection de plaques stéréoscopiques (photos sur plaques de verre provenant du Mémorial de l’Armistice de Compiègne) réalisées durant la première guerre mondiale.

A 14H00, Secrets d’histoire »Georges Clemenceau, un tigre au grand coeur ».
Stéphane Bern nous emmène dans les hauts lieux de la IIIème République, de l’Assemblée nationale, à l’Hôtel de Lassay, de Beauvau (Ministère de l'Intérieur) à l’hôtel de Brienne (Ministère de la Défense) jusqu'aux tranchées de Verdun, à la découverte de son représentant le plus flamboyant et le plus imprévisible : Georges Clemenceau, "le Père la Victoire".

A partir de 16h55 : Apocalypse, la 1ère guerre mondiale. Les soldats sont au bord du gouffre. Ils veulent que ça s’arrête. Ils veulent rentrer chez eux. À l’arrière, la colère gronde. La guerre a répandu son malheur dans tous les foyers. Il faut que la guerre se termine. Alors, les révoltes commencent : en Allemagne, l’agitation sociale fait craindre pour l’avenir du Reich.

A 20h50 : Marie Curie, une femme sur le front. Un docu-fiction écrit par Marie-Noëlle Himbert et Yann Le Gal.
On croyait tout savoir sur Marie Curie… Mais il est une période de sa vie que l’on ne connaît pas, une période restée dans l’ombre, celle de la Grande Guerre. Comment cette femme, prisonnière de sa longue robe noire et du milieu clos où elle évolue, veuve et mère de deux enfants encore jeunes, a-t-elle pu devenir en quelques semaines une femme d’action dont le courage et l’obstination ont bouleversé des centaines de milliers de vies et changé le visage de la médecine de guerre ?

A 22h25: 14-18 Le bruit et la fureur dans sa case Infrarouge. Réalisé par Jean-François Tout est loin d’avoir été dit sur la “der des ders”, sur l’histoire de cette immense tromperie, de ce gâchis infini. A travers le récit d’un soldat qui a traversé toute la guerre et qui parle aussi au nom de ses camarades, 14-18 le bruit et la fureur est un documentaire réalisé à partir d’images d’archives, pour la première fois, restaurées, colorisées et sonorisées. A rebours de la victimisation du soldat qui a longtemps prévalu, le propos de ce film est nouveau : la Grande Guerre a été entretenue par un consentement général. Ce sont des sociétés entières qui se sont jetées dans ce qu’elles pensaient être un combat de la civilisation contre la barbarie.

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 2

Commenter cet article