Sundance Channel consacre un week-end entier au festival de Sundance (vidéo)

Publié le 22 Novembre 2014

Sundance Channel consacre un week-end entier au festival de Sundance (vidéo)

Ce week-end, la chaîne Sundance Channel consacre 48h de programmation à une sélection des meilleurs films présentés lors du Festival de Sundance.

Depuis plus de 30 ans, le Festival de Sundance, réputé dans le monde entier, offre une exposition au meilleur du cinéma indépendant. La chaîne Sundance Channel propose une sélection des films les plus remarqués et récompensés pour un week-end de cinéma illimité. « 48 heures du Sundance Film Festival » nous replonge dans l’ambiance du festival et reflètent la diversité de cet événement annuel en mettant à l’honneur une sélection de films dont l’audace et l’intérêt les font sortir du rang.

La programmation de samedi 22 novembre :

16h45 : A Teacher
Réalisateur : Hannah Fidell / Distribution : Will Brittain, Lindsay Burdge, Chris Doubek, Jonny Mars, Julie Phillips, Jennifer Prediger
Diana, jeune et jolie enseignante dans un collège d’une banlieue texane, est appréciée de ses élèves autant que de ses collègues. Si sa vie a, par bien des aspects, des allures de routine bien installée, la réalité est toute autre : Diana a une liaison secrète avec l’un de ses élèves Eric. Alors même que le risque d’être découvert pèse de tout son poids sur leur relation, la jeune femme, prise au piège de ce dilemme intime et des fantasmes obsessionnels qu’elle s’autorise à vivre, ne peut se résoudre à affronter la dangereuse réalité de sa situation...

18h00 : Children of Invention
Réalisateur : Tze Chun / Distribution : Michael Chen, Cindy Cheung, Crystal Chiu
Dans ce long-métrage qui marque ses débuts, le réalisateur Tze Chun tente de comprendre quelle vision un immigrant peut avoir de l’American dream à travers les yeux d’une famille sino-américaine, installée dans la banlieue de Boston. Mère célibataire, Elain Chung élève tant bien que mal ses deux jeunes enfants. Quand la malchance s’en mêle, tous trois se retrouvent sans domicile fixe et trouvent refuge dans un immeuble en construction. Et si son jeune fils rêve d’être en mesure de prendre soin de sa famille, Elaine, elle, essaie de cacher à ses enfants la dure réalité de leur situation. Un système de vente pyramidal semble alors être la solution à tous leurs problèmes. Attirée par l’argent facile que lui offre cette opportunité, Elaine se lance dans l’aventure. Mais le danger rôde...

19h30 : 3 Backyards
Réalisateur : Eric Mendelsohn / Distribution : Embeth Davidtz, Kathryn Erbe, Edie Falco, Danai Gurira, Elias Koteas, Rachel Resheff
Dans un quartier de banlieue, un homme d’affaires émotionnellement perturbé ère au coeur de sa ville natale, alors que le vol qu’il devait prendre est retardé. Une femme au foyer passionnée par les stars se retrouve embarquée dans un étrange périple, alors qu’elle accompagne son voisin célèbre pour prendre le ferry local. Une petite fille de 8 ans se trompe de rue sur le chemin de l’école et se retrouve précipitée dans un monde d’adultes. Un détour auquel elle ne s’attendait pas. Ces trois histoires banales se croisent au cours d’une seule journée d’automne, avec, à la clé quelques révélations bouleversantes sur la croisée des chemins dont chaque destinée peut faire l’expérience...

21h00: Art School Confidential
Réalisateur : Terry Zwigoff / Distribution : Jim Broadbent, Anjelica Huston, Matt Keeslar, John Malkovich, Max Minghella, Sophia Myles
Etudiant de première année dans une prestigieuse école d’art de la Côte Est, Jérôme découvre vite que le talent seul ne le mènera pas très loin. Une conclusion que lui inspire le succès d’un sportif niais qui attire à lui toute la gloire que Jérôme estime mériter. Fort de cette constatation, il tente le tout pour le tout afin de se faire une place au soleil dans le monde de l’Art et gagner, au passage, le coeur de la plus jolie fille de l’école.

La programmation de dimanche 23 novembre :

16.30: His and Hers
Réalisateur : Ken Wardrop
Ken Wardrop s’est bâti une solide réputation dans l’univers de la réalisation par le biais de court-métrages élégants, véritables concentrés d’humanité dont ils laissent échapper l’essence par petites bouffées. Appliquée au long-métrage, sa technique offre une mosaïque cinématographique dont le réalisateur se sert pour raconter une histoire d’amour vieille de 90 ans à travers les voix mêlées de 70 femmes à différents stades de leurs existences respectives. En s’insinuant dans les entrées, les salons, les cuisines de ces vraies femmes, il entremêle, dans une toile foisonnante, ces tempéraments féminins et leurs expériences.

18h00 : Halley
Réalisateur : Sebastian Hofmann / Distribution : Hugo Albores, Lourdes Trueba, Alberto Trujillo
Beto est agent de sécurité dans une salle de sport de Mexico. Il se fait, au quotidien, le témoin discret des corps musclés que se sculptent les fidèles clients du lieu. Des corps qui tranchent radicalement avec sa propre enveloppe charnelle, dont il constate immanquablement la lente détérioration. Atteint d’une maladie rare, Beto, aussi effrayé qu’honteux de son affliction, se retranche dans son appartement et s’injecte du liquide d’embaumement pour tenter de ralentir sa décrépitude. L’illusoire sensation du retour à la vie se double alors d’une promesse tout aussi mensongère : celle que lui laisse espérer les avances à peine voilée de la propriétaire des lieux...

19h30: Computer Chess
Réalisateur : Andrew Bujalski / Distribution: James Curry, Myles Paige, Gerald Peary, Patrick Riester, Robin Schwartz, Wiley Wiggins
« Y-a-t-il, dans les lieux un programme informatique qui puisse rivaliser aux échecs contre un maître du jeu ? » C’est la question que pose Pat Henderson, génie des échecs et directeur d’un tournoi annuel de jeu sur ordinateur. Nous sommes en 1980 et une poignée de jeunes savants tentent, dans ce film, de créer LE seul et unique programme d’échec capable de battre un joueur humain. Aussi à l’aise avec des ordinateurs que mal dans leurs baskets, les geeks en question bataillent avec l’interaction sociale, en particulier lorsqu’elle prend l’aspect d’une fille, la seule qui fasse partie du lot. Mais alors que le tournoi bat son plein, un groupe de couples modernes en pleine thérapie débarque sur les lieux. Les situations étranges s’en trouvent alors multipliées.

21h00 : Le Météore
Réalisateur : François Delisle / Distribution : François Delisle, Noémie Godin-Vigneau, Andrée Lachapelle, Laurent Lucas, François Papineau, Brigitte Pogonat
Pierre, la quarantaine à peine entamée, effectue une peine de prison de 14 ans. Sa mère, octogénaire ou presque, lui rend visite chaque semaine. A l’inverse de sa femme, Suzanne qui a choisi de reprendre sa liberté lorsque son mari a été envoyé en prison. Leurs destins respectifs sont cependant liés à jamais par le crime, la culpabilité et la solitude et chacun d’eux essaye désespérément de garder la tête hors de l’eau, peu importe les moyens...

Rédigé par LZDP

Publié dans #Sundance Channel

Commenter cet article