Huitres mutantes et truffes chinoises : que mangerons-nous à Noël ? dans En quête d'actualité sur D8

Publié le 10 Décembre 2014

Huitres mutantes et truffes chinoises : que mangerons-nous à Noël ? dans En quête d'actualité sur D8

Ce soir à 20h50 le nouveau grand magazine de Guy Lagache "En quête d'actualité" qui aura pour sujet Huitres mutantes et truffes chinoises : que mangerons-nous à Noël ?

A quelques jours de Noël, les rayons des magasins regorgent de produits que les Français consommeront lors du traditionnel repas de réveillon. Parmi les produits stars, les huîtres et les truffes. Des produits seront présents dans presque tous nos repas de fêtes car s’ils étaient considérés comme luxueux il y a encore quelques années, ils sont désormais accessibles à tous.

Qu’est-ce qui se cache derrière ces huîtres moins chères ou ces truffes à bas prix ? Comment être certain de la qualité des produits ?
Alors qu’une maladie décime une partie des parcs à huîtres, de plus en plus d’ostréiculteurs se sont tournés vers des huîtres d’un nouveau type. Le consommateur l’ignore mais ces huîtres, créées en laboratoire, grossissent deux fois plus vite que les huîtres traditionnelles, ce qui en fait des produits beaucoup plus rentables.

Quelles sont les méthodes d’élevage de ces huîtres mutantes ? Pourquoi le consommateur n’est-il pas informé de la nature des huîtres qu’il achète ? Qu’ont-elles à cacher ?
Au moment des fêtes, la truffe noire est partout. Ce champignon, surnommé le « diamant noir », vaut jusqu'à 1000 euros le kilo certaines saisons ! Mais désormais, il se démocratise et les produits « truffés » sont partout : boudins, tagliatelles, beurre, huile ou même miel. Quels sont les petits secrets des industriels pour tirer un maximum d’argent de l’inimitable parfum de la truffe ? Que contiennent vraiment ces produits « truffés » ? Et comment se fait-il que des truffes dix fois moins coûteuses que les tarifs habituels apparaissent aujourd’hui sur le marché ?

Rédigé par Sarah

Publié dans #D8

Commenter cet article