La saison 2 d'In The Flesh diffusée dès ce soir sur Canal+Series

Publié le 15 Décembre 2014

La saison 2 d'In The Flesh diffusée dès ce soir sur Canal+Series

Dès ce soir, Canal+Séries diffusera chaque lundi à 20h50 la deuxième saison inédite de « In the Flesh », une série de Dominic Mitchell avec Luke Newberry (Kieren Walker), Harriet Cains (Jem Walker), Marie Critchley (Sue Walker), Steve Cooper (Steve Walker), Emily Bevan (Amy Dyer).

À Roarton, le fragile équilibre social entre morts partiels et humains est menacé par l'arrivée de deux figures charismatiques ; l’une porte les couleurs du parti pro-vivants et l’autre incarne l'espoir pour les morts partiels. Leur rivalité va agiter les six nouveaux épisodes de cette série créée par Dominic Mitchell.

L'intelligence dramatique et psychologique de la deuxième saison d'IN THE FLESH confirme le pari de la BBC sur Dominic Mitchell, son créateur. Grand succès outre-Manche, la première saison a remporté deux BAFTA en 2014, celui de la meilleure série et celui du meilleur scénario.

Deux nouveaux personnages donnent à l'histoire une tournure politique : celui de Maxine Martin, députée de Victus, et celui de Simon, membre de l'Armée de libération des morts partiels. Une critique émerge également quant aux questions d'éthique biomédicale, puisque est mis en place un traitement médical à grande échelle.
Psychose, délation, honte, culpabilité brassent les héros à la psychologie de plus en plus élaborée. Pour autant, le scénariste ménage une part de mystère qui va croissant au fil des six épisodes et confère son charme à la série. L'antagonisme entre vivants et revenants devient criant : lesquels sont les plus "humains" ? Quelle est la part de chacun à devenir bestial pour sauver sa peau ? Qu'ils soient vivants ou revenants, ils se questionnent, éprouvent des sentiments, blessent leurs proches aussi.

La bataille des genres n'est donc pas celle qu'on supposerait. Profondément sensible et humaine, IN THE FLESH traite finalement du deuil et de la manière dont chacun l'affronte. Dominic Mitchell n'en oublie pas pour autant son inclination pour l'horreur, qui resurgit sans crier gare ! Riche en rebondissements, cette deuxième saison d'IN THE FLESH transportera et réunira tous les "sériephiles", fans de gore, de psychologie ou d'intrigue.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Canal+, #Series

Commenter cet article