La saison 6 des Routes de l'impossible diffusée dès ce soir sur France 5

Publié le 21 Décembre 2014

La saison 6 des Routes de l'impossible diffusée dès ce soir sur France 5

Dès ce soir, France 5 diffusera tous les dimanches à 20h35 la sixième saison de la collection documentaire « Les routes de l’impossible ».

La collection documentaire « Les routes de l’impossible » accompagne ceux et celles qui bravent tous les dangers, qui risquent leur vie pour gagner de quoi vivre, en conduisant un train, un avion ou un bateau. Ils franchissent ainsi ces « routes de la peur » à travers la planète.

20h35 - Bangladesh, survivre dans le chaos
Au Bangladesh, le pays le plus peuplé de la planète, un dicton raconte que ce qui coûte le moins cher c’est la vie. Pour faire face à l’absurde d’un quotidien infernal beaucoup misent sur la croyance.

Chaque année, au Bangladesh, a lieu l’un des plus grands pèlerinages musulman du monde : près de 5 millions de pèlerins affluent de tout le pays. Bus, Bateaux et trains sont pris d’assaut. Les voyageurs sont partout sur les toits, sur les essieux, accrochés aux fenêtres. Un débordement de foule quasi ingérable dans un pays aux infrastructures obsolètes.

A la vue de ces images à peine croyables, on peut se demander si c’est la foi ou l’abnégation qui permet aux Bangladais de déjouer les pièges de la surpopulation et de garder ainsi le sourire.

21h40 - Géorgie, au coeur des montagnes du Caucase
En Géorgie, les montagnes culminent à plus de 4000 mètres et les réseaux routiers sont parfois dans des états déplorables.

Chaque hiver, dans la région de la Svanétie, des dizaines de villages sont coupés du monde à cause des routes enneigées. Pour les autorités, goudronner ce réseau routier n’est pas une priorité, surtout lorsqu'il concerne à peine 300 habitants. Certains chauffeurs téméraires ont fait de cette route leur gagne pain.

Aux premiers jours de l'été, lors de la transhumance, le paysage change de visage. Bergers et habitants rejoignent les montagnes à bord de vieux camions soviétiques. A flanc de falaise, parfois coupées par les rivières, les routes serpentent jusqu'à la mythique passe d'Albano.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 5

Commenter cet article