Les mamies boomeuses une nouvelle vie pour nos séniors dans Le monde en face sur France 5

Publié le 2 Décembre 2014

Marina Carrère d’Encausse (Crédit photo : Delphine Ghosarossian / Sipa / pour FTV)

Marina Carrère d’Encausse (Crédit photo : Delphine Ghosarossian / Sipa / pour FTV)

Ce mardi à 21h40, Marina Carrère d'Encausse présentera sur France 5 un nouveau numéro du magazine "Le Monde en Face", avec au programme Les mamies boomeuses une nouvelle vie pour nos séniors.

Parmi les seniors, les femmes sont les plus vulnérables ; 4 femmes sur 10 ont moins de 600€ de retraite pour vivre. En moyenne, leurs pensions sont presque deux fois inférieures à celle des hommes. A coté de leur vie de famille, leurs parcours professionnels ont souvent été en pointillé et de fait, elles doivent se contenter d’une maigre retraite, insuffisante pour faire face au quotidien.

Alors elles sont de plus en plus nombreuses à repartir dans la vie active.
Ginette, 73 ans, se lève 3 jours par semaine à 4 heures du matin, pour rejoindre son stand au cœur du marché aux puces de Saint-Ouen. Divorcée, elle perçoit une retraite de 1200 euros, vite épuisée par son loyer de 600 euros. Dans le froid, la foule, elle tente de gagner quelques euros en vendant des babioles. Une activité difficile qui s'impose comme un réflexe de survie.

A 68 ans, Arlette Robin n'a jamais cessé de travailler. Pas par choix mais par nécessité. Arlette a dirigé pendant plusieurs années des maisons de retraite, dont elle n’a tiré que 650 euros de pension vieillesse au bout de vingt ans d’ancienneté. Dans sa ville du Mans, elle est devenue mamie- nounou auprès de deux familles, elle s’occupe en alternance de cinq enfants âgés de 7 ans à 17 ans, tous les soirs de la semaine. En plus, elle quelques extras de ménage.

D’autres femmes seniors s’improvisent « mamies au pair ». Plutôt que de subir l’inactivité et la solitude, elles choisissent de partir à l’autre bout du monde pour s’occuper ponctuellement d’un enfant. Ainsi Eliane, 65 ans, s'envole-t-elle vers le Canada pour devenir mamie au pair au sein d'une famille française expatriée...

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 5

Commenter cet article