"TOTAL : Toujours roi du pétrole ?" dans "Complément d'enquête ce soir sur France 2

Publié le 18 Décembre 2014

Nicolas Poincaré (Crédit photo : Nathalie Guyon / France 2)

Nicolas Poincaré (Crédit photo : Nathalie Guyon / France 2)

Ce jeudi à 22h20, Nicolas Poincaré présentera sur France 2 un nouveau numéro de Complément d'Enquête qui aura pour sujet « TOTAL : Toujours rois du pétrole ? ».

Le 20 octobre dernier, Christophe de Margerie disparaissait tragiquement dans le crash de son avion privé, laissant orpheline la première entreprise de France.
Cent mille employés, 190 milliards d’euros de chiffre d’affaires, une présence dans 130 pays, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier le géant du pétrole. Mais Total ne va pas si bien. Après la mort de son PDG, l’entreprise doit faire face à une chute sans précédent des cours du pétrole.

Culte du secret, diplomatie parallèle, impôts payés à l’étranger, scandales environnementaux, ce symbole de la France souffre depuis toujours d’une image désastreuse dans son propre pays.

Comment cette entreprise que l’on adore détester tente-t-elle de redorer son blason ? Comment gérer « l’héritage de Margerie », adepte du pragmatisme et de la « real politik » ?

Des stations services de la banlieue parisienne au désert Californien où Total se lance dans le solaire, des laboratoires secrets de Pau aux salons feutrés de Moscou et d’ailleurs où se décident des investissements à plusieurs dizaines de milliards de dollars, Total a entrouvert ses portes à Complément d’Enquête.

Le pouvoir Total
Un reportage d’Olivier Sibille, Jean-Karl Lambert et Vivien Roussel
Reçu comme un chef d’Etat, Christophe de Margerie tutoyait les plus grands, et négociait les plus gros contrats directement au sommet du pouvoir. Enquête dans les coulisses d’une entreprise aussi puissante qu’un pays.

Les bons comptes du pétrolier
Une enquête de Romain Verley et Olivier Gardette
Le pétrolier réalise 8 milliards d’euros de bénéfices annuels, mais perd de l’argent en France. La première entreprise de l’hexagone paye donc la plupart de ses impôts à l’étranger. De savants montages financiers, à priori légaux, mais souvent contestés.

Total au pays de l'or vert
Un reportage d’Irène Bénéfice et Annie Tribouart
Sous le ciel de Californie, des panneaux photovoltaïques à perte de vue. En investissant dans la plus grande centrale solaire du monde, Total tente de se forger une image de pionnier des énergies renouvelables, respectueux de l'environnement. Alors que la transition énergétique est à l'ordre du jour, le pétrolier français voudrait apparaître comme un "géant vert".

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article