Présentation du nouveau jury de Top Chef

Publié le 26 Janvier 2015

Top Chef - Saison 6 (Crédit photo : Pierre Olivier / M6)

Top Chef - Saison 6 (Crédit photo : Pierre Olivier / M6)

Dès ce soir, les téléspectateurs de M6 pourront retrouver chaque lundi à 20h50 Stéphane Rotenberg aux commandes de la sixième saison de Top Chef qui réserve son lot de nouveautés pour donner un nouveau souffle au programme culinaire.

Si on retrouvera Jean-François Piège pour cette nouvelle saison, le reste du jury a été remanié. Philippe Etchebest, qui a « recruté » Xavier, l’un des candidats de cette nouvelle saison dans « Objectif Top Chef », Michel Sarran et Hélène Darroze remplacent ainsi Ghislaine Arabian, Thierry Marx et Christian Constant.

Hélène Darroze
Née dans les Landes, Hélène Darroze appartient à la quatrième génération d’une famille de cuisiniers. Après des études universitaires et un diplôme de l’Ecole Supérieure de Commerce de Bordeaux, la jeune femme intègre les équipes d’Alain Ducasse au sein du prestigieux “Louis XV” à Monaco. Après trois ans de collaboration, le grand chef la pousse à passer de l’autre côté des fourneaux. En 1995, son père lui remet les clés de la cuisine du “Relais & Châteaux” familial à Villeneuve-de-Marsan. Elle restera dans cette maison quatre ans, le temps d’affiner ses armes de cuisinière. En 1999, elle gagne sa première étoile au Michelin à l’âge de 35 ans, avec son restaurant parisien “Hélène Darroze” situé dans le 6ème arrondissement : elle est la seule femme cuisinier à afficher une telle distinction à l’époque. Depuis, Hélène Darroze a ouvert deux autres établissements : “The Connaught” à Londres (pour lequel elle est la seule Française à avoir obtenu deux étoiles en Angleterre) et le “Raff House” à Moscou.

Michel Sarran
Natif de Saint-Martin d’Armagnac dans le Gers, Michel Sarran a partagé son parcours professionnel entre le Sud-Ouest, Paris et les rives de la Méditerranée, où il a appris le métier aux côtés de sa mère. Il travaille aux côtés d’Alain Ducasse, de Michel Guérard et de Jean-Michel Lorrain, avant de s’installer à Toulouse en 1995 où il ouvre son restaurant “Michel Sarran”. Récompensé un an plus tard par une étoile au Michelin, l’établissement est devenu depuis une référence dans la ville rose. Dernièrement, c’est un café baptisé du nom de sa première fille, “Emma”, que Michel Sarran ouvre en 2011 à Barcelone avec le chef étoilé d’“El Palace”, Romain Fornell. Désormais auréolé de deux étoiles au Michelin et quatre toques Gault & Millau, le chef de 54 ans continue à “réaliser une cuisine latine puisant son inspiration dans les tiroirs de sa mémoire en jouant avec la lavande et la violette, le foie gras et le parmesan, les rougets et le potiron...”.

Philippe Etchebest
N le 2 décembre 1966 à Soissons, Philippe Etchebest a fait le tour de France des grandes maisons. D’origine basque, il débute sa carrière à Bordeaux aux fourneaux du château “Grand Barrail”, son premier poste de chef de cuisine. Il décroche le titre de “Meilleur Ouvrier de France” en 2000 et arrive en avril 2001 au “Château des Reynats”, institution périgourdine où il décroche l’étoile un an plus tard. À partir de 2003, il dirige les cuisines de “l’Hostellerie de Plaisance” à Saint-Émilion et confirme son étoile. En 2007, le restaurant devient “Relais Gourmand” et Philippe Etchebest est promu Grand Chef “Relais & Châteaux”. En 2008, Philippe Etchebest obtient sa deuxième étoile avant de recevoir la médaille de l’Ordre national du Mérite en 2012. Fin 2013, il annonce son départ du restaurant “l’Hostellerie de Plaisance” pour s’orienter vers de nouveaux projets personnels à Bordeaux. Depuis avril 2011, Philippe Etchebest présente “Cauchemar en cuisine” et depuis 2013, “Cauchemar à l’hôtel” sur M6, où il vient en aide à des professionnels en difficulté. Avec “Objectif Top Chef” diffusé de novembre à décembre 2014 sur M6, Philippe Etchebest a eu la mission de sélectionner un apprenti cuisinier digne d’intégrer “Top Chef” saison 6.

Jean-François Piège
Natif de Valence dans la Drôme et diplômé de l’école hôtelière de Tain l’Hermitage, Jean-François Piège a œuvré plusieurs années dans les cuisines des plus grands palaces parisiens (Hôtel Plaza Athénée, Hôtel de Crillon). Souhaitant relever le défi ambitieux d’être maître chez lui, il devient propriétaire et ouvre en 2009 la “Brasserie Thoumieux” et en 2010 son restaurant gastronomique éponyme qui décroche 2 étoiles au Guide Michelin quelques mois après son ouverture. L’univers s’agrandit avec l’“Hôtel Thoumieux” en 2011 et plus récemment la pâtisserie “Gâteaux Thoumieux” située à deux pas des restaurants rue Saint Dominique (7ème arrondissement). C’est en décembre 2014 qu’il ouvre avec son épouse Elodie un tout nouveau restaurant, “Clover”, dans lequel il s’exprime avec originalité et caractère.

Jean-François Piège a vu tout au long de sa carrière son audace plébiscitée par ses pairs : élu “Cuisinier de l’année” par Gault & Millau en 2007, élu “Chef de l’Année” par le magazine Le Chef en 2011, élu “Créateur de l’année” par Omnivore en 2014. Réputé pour son perfectionnisme, il se définit comme un “révélateur de saveurs” et pratique son art en s’appuyant sur l’ingrédient comme élément fondateur et essentiel à sa cuisine. Connu du grand public après avoir fait partie du jury de l’émission “Un Dîner Presque Parfait”, Jean-François Piège est depuis 2010 l’un des membres du jury de “Top Chef” et l’un des chefs préférés des Français. Passionné par les livres et ce qu’ils racontent, il possède de nombreux ouvrages anciens et contemporains et partage cet amour dans 7 ouvrages dont il est lui-même l’auteur. S’entourant dans chacune de ses aventures de créatifs de tous les arts, il signe ses univers et ses assiettes avec singularité et personnalité toujours soucieux de placer l’émotion au cœur d’une proposition qu’il veut sienne.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Top Chef

Commenter cet article