"Quand les actionnaires s'en prennent à nos emplois" dans Cash Investigation ce soir sur France 2

Publié le 3 Mars 2015

Elise Lucet (Crédit photo : Charlotte Schousboe / France 2)

Elise Lucet (Crédit photo : Charlotte Schousboe / France 2)

Ce mardi à 20h45, Elise Lucet présentera un nouveau numéro de l'excellent magazine "Cash Investigation" Vous aimez le monde des affaires, vous allez adorez Cash investigation ! Le magazine d’enquête de France 2 revient à l’antenne en prime avec de nombreuses révélations sur des dossiers brûlants…

Quand les actionnaires s'en prennent à nos emplois
Is ne connaissent pas la crise. Ils gagnent toujours plus d’argent. La rémunération des actionnaires explose. ​200 milliards d’euros en 2013 en France, l’un des pays qui distribue le plus de dividendes. Mille milliards de dollars dans le monde. C’est historique. Mais pour atteindre de tels montants, les grandes entreprises françaises ont recourt à des stratégies et des méthodes difficilement avouables.

Plans sociaux, licenciements, pressions sur les salariés au point de les pousser à bout… Certaines de nos grandes entreprises sont prêtes à tout pour dégager toujours plus de cash au profit de leurs actionnaires. Ce sont parfois ces mêmes entreprises qui bénéficient d’aides publiques massives.

Pendant un an, l'équipe de Cash investigation a enquêté sur les vrais patrons des fleurons de l’industrie française. Ils sont invisibles, vous ne connaissez par leurs noms. Et pourtant, les actionnaires dirigent dans l’ombre une grande partie de notre économie.

D’Hénin Beaumont, à Toronto en passant par Londres et Boston, Edouard Perrin remonte les circuits financiers pour révéler qui s’enrichit derrière les plans sociaux et les fermetures d’usines en France.

Cette enquête est un choc entre deux mondes. Celui très secret des fonds d’investissement et des financiers qui raisonnent avant tout en terme de profits et celui des salariés et ouvriers, victimes des suppressions de postes et des restructurations.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article