« Recherche dans l’intérêt des familles » avec Adriana Karembeuce soir sur M6

Publié le 18 Mars 2015

Adriana Karembeu et Patrick Sipa (Crédit photo : Cécile Rogue / M6)

Adriana Karembeu et Patrick Sipa (Crédit photo : Cécile Rogue / M6)

Ce soir à 20h50, les téléspectateurs de M6 pourront retrouver Adriana Karembeu et Patrick Sipa dans « Recherche dans l’intérêt des familles », un programme produit par Banijay Productions France et adapté du format néerlandais « Long Lost Family ».

Dans « Recherche dans l’intérêt des familles », Adriana Karembeu et le journaliste Patrick Spica vont aider des personnes à retrouver un membre de leur famille qu’ils recherchent depuis des années, en vain. Un père, une mère, un enfant, un frère ou une sœur, dont ils ont été séparés, ou qu’ils n’ont parfois même jamais connus... et qui leur manque cruellement.

« Recherche dans l’intérêt des familles » est souvent le dernier recours de personnes dont la quête est véritablement devenue existentielle, tant l’absence de cette personne est devenue difficile à vivre. La retrouver est leur ultime occasion d’obtenir des réponses aux questions qu’elles se posent depuis trop longtemps, et d’être enfin apaisées.
Dans chaque émission, 2 histoires sont présentées.

Adriana Karembeu, dans l’écoute et l’empathie, rencontre les familles afin de retrouver un être cher et recueille leurs confidences pour comprendre leurs histoires. Nos équipes de journalistes enquêtent et passent ensuite le relais à Patrick Spica qui va rencontrer ces personnes absentes de leur vie depuis trop longtemps. Leurs investigations vont nous faire voyager un peu partout en France et à l’étranger.

JEAN-PATRICK, 31 ANS (REIMS)
Jean-Patrick a 8 ans lorsque sa vie d’enfant bascule : au divorce de ses parents, sa mère va lui faire une incroyable révélation : “De toute façon, ton père n’est pas ton vrai père !”. Puis elle refusera de lui en dire davantage jusqu’à ses 19 ans, où Jean- Patrick comprend alors la raison du tabou : sa mère, enceinte, a quitté son père du jour au lendemain, sans jamais l’avoir mis au courant de sa grossesse. Depuis, Jean-Patrick n’a qu’un but, retrouver son père afin de réparer l’erreur de sa mère et révéler à cet homme qu’il a un fils... de 31 ans !

MICHÈLE, 67 ANS (VANNES)
L’unique image que Michèle conserve de sa maman, est celle d’une jeune femme souriante, qui, de la fenêtre d’un train, lui fait un signe de la main... Restée sur le quai, Michèle a 4 ans, elle regarde le train partir sans comprendre que c’est un adieu plus qu’un au-revoir. Car Michèle n’a plus jamais revu sa maman depuis. C’était il y a 63 ans, sa mère avait 24 ans, elle aurait donc 87 ans aujourd’hui... Michèle a passé toute sa vie à la chercher, à travers le monde entier, surtout depuis qu’elle a appris que son père et sa belle-mère détruisaient les lettres que sa mère lui envoyait...

CHRISTIANE, 58 ANS (BEAUVAIS)
À 58 ans, Christiane est une femme profondément blessée par une enfance mal aimée et marquée par le mensonge. Le premier fut d’apprendre brutalement, à 11 ans, par sa mère, qu’elle est une enfant adoptée. A cela, s’ajoute une version des plus traumatisantes au sujet de sa naissance : “Ta mère t’a abandonnée en disant : “enlevez-la moi de là !”. Ce n’est qu’à 34 ans, qu’elle découvrira que ce n’était qu’un mensonge destiné à la faire souffrir : Christiane apprend que sa vraie mère était en fait trop jeune, seule et sans le sou, et qu’elle n’a sans doute pas eu d’autre choix que de faire adopter son bébé. De plus, elle n’a pas accouché sous X, mais a, au contraire, laissé son identité. Une information qui donne à Christiane l’espoir que sa mère souhaite être retrouvée.

LISA, 26 ANS (CASTRES)
À 26 ans, Lisa est une jeune femme brillante, fonceuse, équilibrée, malgré l’absence de son père dans sa vie. Un père qu’elle aime, qu’elle a même idéalisé, à partir de photos, et de récits très flatteurs que sa maman a toujours fait de lui. Un artiste écossais, bohème, doux, gentil, seulement trop jeune et pas prêt à devenir père lorsque sa compagne est tombée enceinte. Lisa ne lui en a jamais voulu. Mais aujourd’hui, à l’aube de sa vie d’adulte, les photos ne lui suffisent plus : elle rêve de connaître cet homme, qu’elle a toujours mis sur un piédestal. Son souhait le plus cher : avoir son papa à ses côtés le jour de son mariage...

EVELYNE, 58 ANS (MENNECY)
Evelyne se croit fille unique jusqu’à l’âge de 10 ans, lorsqu’à la veille de son décès, sa maman, gravement malade, se libère d’un lourd secret : elle lui annonce qu’elle a une sœur, à peine plus âgée qu’elle, Violette, placée enfant en famille d’accueil. Elle promet de bientôt la ramener enfin auprès d’elle. Malheureusement, la maladie ne lui en laissera pas le temps. À 40 ans, Evelyne, qui a toujours pensé à Violette, va découvrir les lettres bouleversantes que la petite fille écrivait à sa maman. Dès lors, Evelyne ne peut plus rester sans connaître cette sœur, et décide de partir à sa recherche... pour elle, mais aussi en mémoire de sa maman.

LAETITIA ET XAVIER, 32 ET 35 ANS (NOISIEL)
Laetitia et Xavier, frère et sœur, sont unis dans leur quête, celle de retrouver leur père. Victimes collatérales d’un divorce qui fait se déchirer leurs parents, Xavier 11 ans et Laetitia 8 ans, n’ont plus vu leur père du jour au lendemain. C’était il y a plus de 20 ans. Elevés dans le rejet de ce père absent, ils se sont construits sans aucun espoir, ni envie de le revoir, jusqu’à ce qu’un évènement dramatique viennent bousculer leur vision des choses : il y a 2 ans, Xavier tombe gravement malade, il frôle la mort, et ressent pour la première fois, le besoin d’avoir son père à ses côtés. Sans s’être consultés, Laetitia et Xavier découvrent alors que, chacun dans leur coin, ils ont entamé des démarches pour le retrouver. Aujourd’hui, ils lui ont pardonné. Et leur plus grand souhait est de renouer avec leur papa et lui donner la place de père et de grand-père qui lui revient.

Rédigé par LZDP

Publié dans #M6

Commenter cet article