"Un oeil sur vous - Citoyens sous surveillance !", documentaire inédit ce soir sur ARTE

Publié le 24 Mars 2015

"Un oeil sur vous - Citoyens sous surveillance !", documentaire inédit ce soir sur ARTE

Ce mardi à 20h50, ARTE diffusera « Un oeil sur vous - Citoyens sous surveillance ! », un documentaire inédit d’Alexandre Valenti.

Existe-t-il encore un espace dans nos vies qui échappe à la surveillance ? Le citoyen du xxIe siècle est au centre de tous les regards, qu’il y consente ou non. Une enquête au long cours recense enjeux et scandales de la surveillance globale et ouvre le débat sur nos libertés individuelles menacées.

Observer, contrôler et analyser les comportements n’a jamais été aussi aisé qu’aujourd’hui. Depuis une dizaine d’années, la surveillance ciblée s’est transformée progressivement en une surveillance de masse à l’échelle planétaire. Jadis concentrée sur l’espace public, elle pénètre désormais notre vie privée. L’intimité est une notion de plus en plus floue, soumise à des attaques de moins en moins détectables. Plus sournois que les caméras de surveillance dont beaucoup aimeraient qu’elles couvrent chaque angle mort de l’espace public, le « regard invisible » joue les passe-murailles : jeux vidéo connectés, activité sur les réseaux sociaux, requêtes sur les moteurs de recherche ou géolocalisation via nos smartphones sont autant de constituants manipulables de notre seconde identité – l’alter ego numérique.

En fournissant, souvent sans y consentir ni en avoir conscience, un nombre important de données, le citoyen est devenu l’enjeu d’une bataille politico-économique sans précédent, entre les tenants du tout-sécuritaire, les multinationales du web ou les défenseurs des libertés individuelles.

Après deux ans d’une enquête en Europe et en Amérique, « Un œil sur vous » est une réflexion très argumentée sur les choix de civilisation qui se font parfois à notre insu. Alexandre Valenti brosse le portrait très fourni de cette techno-dictature qui semble se dessiner au rythme des scandales et des polémiques, des écoutes totalitaires de la NSA au traitement des données par Google ou Facebook.

S’il annonce un futur problématique, le documentaire ne tombe pas dans la dénonciation systématique et trouve son équilibre dans la variété des témoignages : responsables des services de renseignements américains, anglais et français, hackers mondialement reconnus, lanceurs d’alertes, opposants associatifs, dirigeants du web, hauts responsables politiques européens et chercheurs enrichissent le regard porté sur cette nouvelle réalité aux contours encore flous.

Rédigé par LZDP

Publié dans #ARTE

Commenter cet article