Bernard de La Villardière à la découverte des grands singes ce soir sur M6

Publié le 30 Avril 2015

Bernard de La Villardière (Crédit photo : Edouard Niermans / M6)

Bernard de La Villardière (Crédit photo : Edouard Niermans / M6)

Ce soir à 20h55, M6 diffusera « Bernard de La Villardière à la découverte des grands singes », un document de Martin Fossati et Bernard de La Villardière produit par Ligne de Front.

Au cours de cette soirée exceptionnelle, Bernard de La Villardière part à la rencontre des grands singes que sont les gorilles et les bonobos. Si les gorilles vivent en famille et savent utiliser des outils, les bonobos se révèlent incroyablement proches de l’homme : ils peuvent marcher sur deux jambes, transmettre un savoir et un langage complexe, ressentir des émotions, apprécier les câlins et même manifester de l'altruisme...

Ils nous ressemblent étrangement. La science a prouvé que nous partageons entre 95 et 98% d'ADN commun ! Et pourtant les grands singes n'ont jamais été autant menacés d'extinction !

Cette aventure commence dans le plus grand pays d'Afrique, au cœur du continent, en République Démocratique du Congo. Direction le Parc National de Virunga, dans le Nord-Kivu, une région frontalière du Rwanda, dévastée par des dizaines d'années de guerre qui ont fait six millions de morts et détruit la faune et la flore. C’est ici qu’ont trouvé refuge les derniers gorilles de montagne. Il n'en reste que quelques 880 dans le monde car ils ont été tués par les miliciens et les braconniers. Nous allons partager le quotidien des gardes forestiers et des vétérinaires qui risquent leur vie pour protéger les derniers « dos argentés » et leurs familles. Les gorilles vivent sur les pentes des volcans à plus de 2 000 mètres d'altitude. Bernard de La Villardière va rencontrer ces « familles » dirigées par un mâle dominant. Les gorilles sont polygames et doivent se battre pour préserver leur harem disputé par les jeunes mâles. Les clans ne dorment jamais au même endroit et parcourent des kilomètres chaque jour pour trouver leur nourriture. Ils sont omnivores. S’ils raffolent des pousses de bambou, ils mangent aussi des insectes et pratiquent l’automédication.

Nous découvrirons ensuite, près de Kinshasa, un sanctuaire dédié à la sauvegarde du bonobo, incontestablement notre plus proche cousin ! Les bonobos vivent uniquement en République Démocratique du Congo, dans la forêt primaire. Le braconnage, la guerre civile et la perte de leur habitat les ont mis en péril. Aujourd’hui il n'en reste que 15 000 en liberté. De nombreux bébés bonobos sont orphelins, car leurs parents sont chassés, tués et vendus comme viande de brousse. Les bébés bonobos sont vendus comme animaux de compagnie sur les marchés de Goma ou Kinshasa. Privés d’amour maternel, ils se laissent mourir de chagrin. Pour leur sauver la vie, un refuge unique au monde a vu le jour : c’est Lola Ya Bonobo, « le paradis des bonobos » en langue locale. Des jeunes femmes congolaises deviennent les mamans de substitution de ces bébés bonobos pendant leurs cinq premières années. A Lola Ya Bonobo, nous découvrirons aussi l'organisation de la « société bonobo », une société matriarcale, dans laquelle les mâles se tiennent à carreau et les femmes décident de tout. Un monde où l’on règle les conflits, où l'on apaise les tensions - notamment lors des repas - par une sexualité débridée et sans tabous.

Le bonobo est le plus intelligent des grands singes. Pour en savoir plus Bernard de La Villardière se rend aux Etats-Unis à la rencontre de primates surdoués. Dans un laboratoire de l’Iowa à Des Moines, des scientifiques étudient un groupe de bonobos, Kanzi, le premier de la classe, peut communiquer à l’aide de 400 mots même ceux qui incluent un important degré de réflexion comme « demain » et « hier ». Les scientifiques s'émerveillent tous les jours des capacités des grands singes et certains d'entre eux réclament que leur soit reconnus les droits fondamentaux de la personne humaine !

Un voyage à la découverte de nos plus proches cousins, ponctué de belles rencontres humaines. Mais aussi une aventure scientifique et pédagogique pour explorer les frontières - si minces - qui séparent l’homme des grands singes...

Rédigé par LZDP

Publié dans #M6

Commenter cet article