Coup d'envoi de la saison 3 de Caïn ce soir sur France 2

Publié le 3 Avril 2015

Caïn (Crédit photo : François Lefebvre / FTV)

Caïn (Crédit photo : François Lefebvre / FTV)

Dès ce soir, France 2 diffusera chaque vendredi à 20h55, la troisième saison inédite de « Caïn » (8 épisodes) qui a été écrite par Bertrand Arthuys, Claude Scasso, Gérard Carré, Pauline Rocafull et Eric Vérat et dans laquelle on retrouvera Bruno Debrandt (Caïn), Julie Delarme (Lucie), Frédéric Pellegeay (Moretti), Mourad Boudaoud (Borel), Davy Sanna (Ben), Smadi Wolfman (Dr Stunia), Anne Suarez (Gaëlle)…

Caïn a beau ne jamais se départir de son humour noir, éternellement grinçant, cette nouvelle saison risque bien de le dépouiller de son armure… pour le mettre à nu.

L’intime est le maitre mot de cette nouvelle saison : Caïn se retrouve confronté à des criminels complexes, manipulateurs, mais qui gardent une part de fragilité et d'humanité. Ces faces à faces lui permettent d'être dans une nouvelle forme d'intimité avec les suspects. Il n'en sortira pas toujours indemne...

Intimité de nos personnages aussi ! Explorée à travers une intrigue, fil rouge de la saison, qui implique Ben, le fils de Caïn, dans une sordide affaire de drogue et de meurtre. Amoureux, aveugle, et « enrôlé » dans une belle famille… pas belle du tout, Caïn ne sait plus comment communiquer avec son fils, et n'arrivera pas à le protéger. Pas plus que Moretti et Lucie, qui mettent tout en œuvre pour aider Caïn contre ses démons et son incapacité à contrôler ses émotions personnelles, quitte à y laisser des plumes. Mise à pieds pour Moretti et personnage trouble pour Lucie, qui remonte de son passé pour mieux hanter son présent.

Episode 1 - Coupables
Ancien flic se sachant condamné, mangé de l'intérieur par le cancer, Allard regrette de mourir sans avoir résolu plusieurs affaires de meurtres. Un crime relié à l'une de ses anciennes enquêtes va lui permettre d'aider Caïn. Allard sera-t-il le fil d'Ariane qui permettra à notre héros de ne pas se perdre dans le labyrinthe de plusieurs meurtres qui s'enchaînent...

Réalités
Ce n'est pas tous les jours qu'une entreprise est sauvée grâce à la pugnacité d'un de ses employés prêt à tout pour redonner de l'espoir et relancer l'activité. Cette chance, ses salariés ne sont certainement pas disposés à la laisser passer. Comment abandonner ce rêve d'une vie meilleure ? Maintenant, la question est de savoir jusqu'où ils sont prêts à aller... A Caïn de faire le tri entre illusion et réalité, en évitant de rouler sur les cadavres.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article