"Juger Pétain", série documentaire inédite sur Planète+

Publié le 16 Avril 2015

"Juger Pétain", série documentaire inédite sur Planète+

Les jeudis 16 et 23 avril à 20h45, Planète+ diffusera « Juger Pétain », une série documentaire de quatre épisodes de 55 minutes réalisée par Philippe Saada et produite par Maha Productions.

D'après les minutes officielles du procès et les articles signés des grandes plumes de l'époque, ce documentaire, monté exclusivement à base d'archives colorisées et sonorisées, reconstitue le procès de Philippe Pétain. Le récit de cet événement central dans la mémoire nationale couvre trente ans d'histoire de notre pays et plus précisément la période s'étalant de 1914 à 1945.

Le 23 juillet 1945, le procès de Pétain, 89 ans, s’ouvre devant la Haute Cour de Justice, au sein du Palais de justice de Paris. L’ancien chef de l’Etat doit répondre de complot contre la France – en enterrant la République - et d’intelligence avec l’ennemi – en instaurant une collaboration active avec l’occupant. L’ambiance est explosive. Du procès Pétain subsistent deux sources d’archives passionnantes. Les images muettes, d'une durée de plus de 40 minutes, et les minutes publiées au Journal officiel qui reproduisent l’intégralité des propos tenus pendant les trois semaines de son déroulement.

Jusqu’à la réalisation de ce documentaire, ces deux archives avaient vécu une existence autonome. Les images tirées des archives filmées du procès se bornaient à illustrer furtivement les films relatifs à la Libération ou à la collaboration. Les « minutes », qui ne couvrent pas moins de 2 500 pages d'une densité et d'une richesse exceptionnelle, nourrissaient le travail de l’historien, ainsi que les articles signés des grandes plumes de l'époque, parmi lesquelles Joseph Kessel et François Mauriac. Grâce au procédé de sonorisation développé par l’IRCAM, il a été possible de les unir et, ce faisant, de faire parler les témoins et les personnages des archives filmées, donc de redonner vie et force aux débats qui tinrent la France et les Français tout juste libérés, au chevet de leur histoire immédiate. Car même les témoins les plus mineurs ont été filmés par les opérateurs.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Planète+

Commenter cet article