“Mon Partenaire particulier”, documentaire sur handicapés qui cherchent l'amour ce soir sur M6 (participants)

Publié le 1 Avril 2015

Mon partenaire particulier (Crédit photo DR / Philippe Doignon / Lou Breton / Cécile Rogue / Aurélien faillie / M6)

Mon partenaire particulier (Crédit photo DR / Philippe Doignon / Lou Breton / Cécile Rogue / Aurélien faillie / M6)

Ce mercredi soir dès 20h55, M6 diffusera la première soirée de « Mon partenaire particulier », une série documentaire de 70 minutes réalisée par Agnès Buthion et racontée par Michèle Laroque.

Chercher l’amour, cela concerne tout monde... Pourtant ce n’est jamais facile. Et pour certaines personnes, c’est parfois plus compliqué que pour d’autres...

Dans ce documentaire diffusé en audio-description, nous allons suivre des hommes et des femmes lucides et enthousiastes qui revendiquent tous leur droit à l’amour. Des célibataires qui ont un handicap physique ou mental et qui ont décidé de se mettre à la recherche de la personne qui pourra partager leur vie. Les caméras d’Agnès Buthion les ont filmés pendant plusieurs mois dans leurs démarches : agences matrimoniales, sites de rencontres, événements associatifs...

Un premier rendez- vous, sa préparation sous le regard amical de leur famille et amis, la rencontre plus ou moins fructueuse, et peut-être le démarrage d’une belle histoire...

Nous découvrirons pas à pas comment ils vont s’ouvrir aux autres, partager des moments d’échanges et pourquoi pas, vivre cette expérience universelle qu’est la quête de l’amour.

Episode 1 - Les participants :

Ellyn / Menton, 20 ans
Ellyn est une sportive, fan de plongée, qui commence cette année des études de journalisme et qui aimerait devenir, à terme, critique gastronomique. Ellyn est atteinte d’Infirmité Motrice Cérébrale (IMC), qui l’empêche d’être autonome dans les tâches du quotidien, elle reste pourtant très dynamique et dotée d’un sens de l’humour à toute épreuve.

Sylvain / Montbrison, 25 ans
À Saint-Etienne, comme beaucoup de garçons de son âge, Sylvain voit la vie... en vert ! Mais aujourd’hui, les soirées foot entre hommes ne suffisent plus à ce fervent supporter. En effet, Sylvain est l’avant-dernier d’une fratrie de cinq enfants et il est le seul à ne pas avoir encore trouvé sa moitié. Sylvain est trisomique. Il travaille en cuisine, dans un hôpital, vit seul dans un appartement, situé au rez-de-chaussée de chez ses parents. Mais malgré son quotidien très chargé une chose lui manque. À 25 ans, en effet, Sylvain aimerait enfin, comme ses frères et sœurs, trouver celle avec qui partager sa vie.

David / Lille, 45 ans
David est informaticien à Lille. Il est né sans bras. Alors, comme il aime à le dire, “il n’a jamais pu les baisser !”. Sa philosophie de vie, c’est donc de foncer et de ne jamais renoncer. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé, à 20 ans à peine, sur la plus haute marche du podium des jeux paralympiques de natation. Il a raflé pas moins de quatre médailles d’or aux Jeux de Séoul. Mais si la peur que son handicap effraie les femmes l’a longtemps empêché d’aller vers elles, aujourd’hui, encouragé par sa meilleure amie, il a décidé de se lancer.

Julie / Aubagne, 35 ans
Cette étonnante trentenaire joue de la harpe depuis toute petite, est fan de littérature, mais aussi... de métal symphonique ! Extrêmement romantique, rêveuse et sensible, ses mots nous touchent chaque fois en plein cœur. Julie est atteinte du syndrome de Williams. Une maladie génétique rare, qui lui a été diagnostiquée, à l’âge de 12 ans. Cette maladie se caractérise, parfois, à l’âge adulte, par un vieillissement prématuré de la peau et des cheveux. Mais elle se traduit surtout par un retard intellectuel, une hypersensibilité, et une hyperacousie qui offre à certains, comme à Julie, une oreille absolue.

Episode 2 - Les participants :

Dimitri / Malakoff, 28 ans
Dimitri est un vrai globe-trotter. Il a déjà visité 71 pays, et rêve de trouver enfin celle qui acceptera de l’accompagner autour du monde. Mais à 28 ans, s’il collectionne les relations amicales, il n’a encore jamais vécu de relations amoureuses. Ses amies expliquent le célibat de Dimitri par son hémiplégie, mais aussi par son goût pour le voyage. Il a même déjà pensé à quelques destinations pour son voyage de noces. Il ne lui manque maintenant plus qu’à trouver la mariée.

Nathalie / Rouvres-Saint-Jean, 34 ans
Nathalie habite dans le Loiret, où elle vit avec ses deux filles. Un accident de moto, en 2001, l’a privée de l’usage de ses jambes mais il n’a eu raison ni de son sourire, ni de sa joie de vivre. Elle est depuis devenue modèle photo. Elle souhaite mettre fin à son célibat mais n’est pas prête à livrer son cœur au premier venu. Les hommes ont leurs exigences ? Et bien, elle aussi !

Guillaume / Anthony, 24 ans
Guillaume a décroché brillamment son diplôme d’ingénieur et termine, cette année, une thèse de physique, saluée par ses pairs. Il est passionné de tir à l’arc. À 24 ans, sa principale difficulté pour aborder les femmes, c’est la parole. Guillaume est en effet dyslexique et dysphasique, il mélange certaines sonorités et n’est pas toujours facile à comprendre. Et si parler lui est difficile, ce n’est pas sa seule difficulté. Guillaume est en effet autiste Asperger. Il a du mal à lire les expressions du visage. Pour nous tous, il est inné de comprendre qu’un froncement de sourcil signifie la colère ou qu’un grand sourire exprime la joie. Pour Guillaume, cela relève de l’apprentissage. Il doit donc se concentrer énormément pour comprendre les intentions des gens.

Jean-Emmanuel / Ville d’Avray, 31 ans
Jean-Emmanuel est un solitaire qui pratique assidûment golf et jardinage. Il est atteint du Syndrome de Gilles de La Tourette et contrairement aux idées reçues, ce syndrome ne se traduit pas exclusivement par des cris, ou des tocs spectaculaires. Jean-Emmanuel n’a en effet ni toc ni tic visible, mais souffre d’une grande difficulté à se concentrer, d’une agoraphobie extrême, et de crises d’angoisse fréquentes. Aujourd’hui, il aimerait être capable de surmonter ses angoisses et ouvrir sa porte à une femme patiente et tolérante qui l’accepterait tel qu’il est.

Rédigé par LZDP

Publié dans #M6, #MPP

Commenter cet article