"Collège, qui a raison ?" dans Mots Croisés ce soir sur France 2

Publié le 18 Mai 2015

Mots Croisés (Crédit photo : Christophe Russeil / FTV)

Mots Croisés (Crédit photo : Christophe Russeil / FTV)

Ce lundi à partir de 23h, Anne-Sophie Lapix présentera en direct sur France 2 un nouveau numéro du magazine de débat politique « Mots Croisés » qui oppose un lundi sur deux ceux qui font l’actualité et créent la polémique.

C'est l'un des sujets brûlant du moment dans l'actualité politique : la réforme du collège engagée par Najat Vallaud-Belkacem qui est attaquée depuis plusieurs jours avec virulence. Pour en débattre, peser le pour et le contre, l’émission de ce soir aura pour thème : « Collège, qui a raison ? ».

Anne-Sophie Lapix accueillera sur son plateau :

Juliette MEADEL
Porte parole du Parti socialiste

Jean-Christophe LAGARDE
Président de l’UDI, Député maire de Drancy (Seine-Saint-Denis)

Nicolas OFFENSTADT
Historien, Maitre de conférences Paris 1

Pascal BRUCKNER
Ecrivain, Philosophe

Barbara LEFEBVRE
Professeur d’Histoire-Géographie à Saint-Cloud,
Coauteur des ‘’Territoires perdus de la République‘’

Philippe MEIRIEU
Professeur en sciences de l’éducation à l’Université Lumière Lyon II
Chercheur en pédagogie
Vice-président EELV de la région Rhône-Alpes

Comme toujours, les téléspectateurs pourront commenter l'émission en direct en tweetant avec le hashtag #motscroises.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Mots Croisés, #France 2

Commenter cet article

bernard 20/05/2015 23:08

Merci Mme Lefebvre, vous avez été la seule à tenir un langage clair, dommage que Mme Lapix ne sache pas conduire un débat, elle nous a privés de votre parole dans cette cacophonie insupportable.

Ja 19/05/2015 23:42

"Ils ont dit" que la réforme passera : résumé contre vents et marées...

dixit : Réforme du collège : le gouvernement confirme qu'il ne reculera pas

ma réponse : Oui bien sûr, le vote des Français ne compte-t-il pas ?
Vous allez encore appliquer le 49.3 ???!!!
Dommage cela ne portera pas chance à ce gouvernement
la réforme doit être toute simple "apprendre à apprendre" et ceci dès le primaire, et cela veut dire de vrais bons instituteurs avec la vocation... !

Lea 19/05/2015 22:02

Moi, j'ai deux enfants, je veux qu'ils soient des élitistes, je souhaite qu'on leur donne les moyens, les autres, il faudrait aussi qu'ils fassent des efforts...

Viviane 19/05/2015 00:25

Dans cette émission, je suis complètement choquée par l'attitude décidément méprisable des défenseurs de la réforme des collèges. L'écoute, le dialogue et la tolérance ne semblent pas être leur point fort. Dommage car il y a certainement à puiser dans les divergences.

Diane 19/05/2015 00:24

Les enfants comme vous dites madame ne demandent qu'a apprendre. En les prenant pour des incapables ils ne peuvent agir que comme des incapables. Je suis au lycee, je veux apprendre l'histoire de mon pays pour apprendre à l'aimer. Comment ce discours defaitiste peut-il encourager des jeunes motivés?

DPécchet 19/05/2015 00:15

merci Mme Lefbvre pour ces vérités!! Il faut être réaliste ! vous Vous êtes sur le terrain! Il faut arrêter de rêver ! les écoles et collèges privés sont débordés... Pourquoi?? On le sait très bien !
je suis institutrice à la retraite et on sait tous que certains enfants ont besoin de soutien.Arrêtons de culpabiliser les enfants travailleurs!

Diane 19/05/2015 00:26

Les enfants comme vous dites madame ne demandent qu'a apprendre. En les prenant pour des incapables ils ne peuvent agir que comme des incapables. Je suis au lycee, je veux apprendre l'histoire de mon pays pour apprendre à l'aimer. Comment ce discours defaitiste peut-il encourager des jeunes motivés?

claire 19/05/2015 00:09

Et ce monsieur est prof de fac ? pauvre langue française....c'est la déchéance....

claire 19/05/2015 00:08

que M. Offenstadt apprenne à parler : on dit " il faudrait qu'ils puissent" et non " il faudrait qu'ils peuvent".

Ja 18/05/2015 23:59

Pkoi ces réformes ?
que l'on apprenne d'abord correctement le français en primaire avec le B A Ba. + l'arithmétique, des récitations, de la Géographie avec les départements français.
de l'histoire de France (puisqu'on est en France)
les sciences naturelles
et initiation à l'Art musical et peinture
le reste sera pour le secondaire... latin Grec (en option) classique ou moderne
et 2 langues au choix, Anglais, Allemand Espagnol ou Italien, Russe etc
Pkoi 90% des membres du gouvernement et grands patrons médecins, avocats etc
mettent leurs enfants à l'Ecole Alsacienne ou dans des grands Lycées ?
Ces Ecoles auront les mêmes réformes ??? Elles, font leur propres réformes ! et tout va bien
Et les parents ? Ils doivent avoir leur propres responsabilités !
Cela m'étonnerait bcp Madame que vous ayez enseigné le latin dans des Lycées en zone prioritaire ?

Sébastien 18/05/2015 23:41

Et si on arrêtait de survoler et n'importe quoi pour renforcer les fondamentaux...
Une bonne vieille méthode à l'ancienne ne serait elle pas plus judicieuse? Apprenons à nos enfants à réfléchir. C'est en primaire qu'il faut mettre les moyens, ils sauront lire et écrire en arrivant au collège... Le gouvernement n'a qu'à mettre les moyens...
Un petit prof de lycée professionnel.
Donnons leur les moyens en amont.