"Escroqueries sentimentales" dans "Le Monde en face" ce soir sur France 5

Publié le 19 Mai 2015

Marina Carrère d’Encausse (Crédit photo : Delphine Ghosarossian / Sipa / pour FTV)

Marina Carrère d’Encausse (Crédit photo : Delphine Ghosarossian / Sipa / pour FTV)

Ce mardi à 20h50, Marina Carrère d'Encausse présentera sur France 5 un nouveau numéro du magazine "Le Monde en Face", avec au programme "Escroqueries sentimentale".

En France, une personne sur cinq vit seule, c’est donc un peu plus de 14% de la population qui cherche l’amour. La popularité croissante des sites de rencontres et des réseaux sociaux se traduit par l’émergence d’un nouveau genre d’arnaques qu’on appelle : « les escroqueries amoureuses ». Pensant rencontrer l’âme sœur, on se retrouver face à un fraudeur ; nombreux se font piéger jusqu'au surendettement, voire la ruine.

Depuis deux ans, une autre arnaque alerte aussi les pouvoirs publics: le mariage gris, un mariage frauduleux où l'un des deux trompe l'autre sur ses sentiments pour obtenir un titre de séjour. Les réseaux ont désormais des ramifications internationales.

Entre l’Afrique de l’ouest, les pays de l’Est et Paris, Gilles de Maistre et Cecilia Dauge ont mené l'enquête dans l'univers des fraudeurs. En immersion, ils sont allés observer et comprendre les moyens et méthodes utilisés par ces nouveaux escrocs, afin de déjouer les pièges de ces « arnaques à l'amour ».

Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d’Encausse proposera un débat pour en savoir plus sur le sujet. En France, une personne sur cinq vit seule…C’est donc un peu plus de 14% de la population qui cherche l’âme sœur. Alors les sites de rencontres se multiplient mais malheureusement les arnaques aussi, et certaines victimes y laissent toutes leurs économies. Quel est le profil psychologique de ceux qui se font piéger ? Quelles sont les méthodes de manipulations utilisées par ces nouveaux escrocs ? Comment les déjouer ?

Deux invités pour en débattre :
- Camilia Parisot. Responsable du service juridique des victimes d’escroqueries à la nigériane et des victimes d’usurpations d’identité sur le net.
- Florian Ferreri, Psychiatre à l’hôpital St Antoine à Paris

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 5, #LMEF

Commenter cet article