Inventeurs, acheteurs et bonimenteurs : dans la folie de la foire de Paris dans Zone Interdite sur M6

Publié le 10 Mai 2015

Wendy Bouchard (Crédit photo : Marie Etchegoven/M6)

Wendy Bouchard (Crédit photo : Marie Etchegoven/M6)

Ce soir dans Zone interdite sur M6 à 20h40 Wendy Bouchard proposera un reportage qui aura pour sujet Inventeurs, acheteurs et bonimenteurs : dans la folie de la foire de Paris

Tous les ans, au début du mois de mai, 3 000 exposants et 600 000 visiteurs prennent d'assaut la Foire de Paris. Un bazar immense et très populaire où l'on trouve de tout : équipement de la maison et du jardin, cosmétiques, gadgets, et surtout inventions couronnées en fin de foire par le fameux « concours Lépine ».
Durant 12 jours, une armée de démonstrateurs, aussi gouailleurs que culottés, va réussi à écouler pour 460 millions d'euros de marchandises ! La clientèle afflue de toute la France à l'affût de prix « spécial-foire », des tarifs que l'on dit plus bas que dans les magasins traditionnels.

Nous suivrons Jean-Christophe, une figure de la Foire de Paris : chaque année, ses 5 stands lui coûtent une petite fortune. Pour l'occasion il embauche un petit bataillon de vendeurs qu'il motive en permanence. Comment ces champions de la vente font-ils pour vous faire acheter ?

Fabrice, ancien ingénieur chez EDF, s'est lancé dans les cosmétiques : des crèmes bio à base de bave d'escargot. Il se déplace sur la foire avec une trentaine de gastéropodes pour faire des tests grandeur nature sur le visage des visiteurs. Il a misé une bonne part de ses économies dans l'aventure. Le succès sera-t-il au rendez-vous ?

Car la Foire de Paris peut changer des vies : Jacques, ancien publicitaire originaire du sud-ouest, est surnommé dans son village de Nogaro le « Steve Job du Gers ». Il a déjà remporté quinze prix au « concours Lépine » : tire-bouchon à champagne, applications pour smartphones, kit d'ouverture pour huîtres… Ses brevets lui rapportent des centaines de milliers d'euros qu'il réinvestit dans des projets toujours plus fous. Aujourd'hui il vit entre la France et Dubaï et, cette année, il vise la Médaille d'or du « concours Lépine » avec une éolienne sans vent, capable de fournir assez d'énergie à tout un village !

Rédigé par Sarah

Publié dans #M6, #Zone Interdite

Commenter cet article