Le documentaire événement Killing Jesus diffusé ce week-end sur National Geographic Channel (vidéo)

Publié le 9 Mai 2015

Le documentaire événement Killing Jesus diffusé ce week-end sur National Geographic Channel (vidéo)

Ce soir et demain dimanche à 20h40, National Geographic Channel diffusera en France mais aussi aux États-Unis et dans 171 autres pays à travers le monde en 45 langues « Killing Jesus », un programme évènement de deux fois 90 minutes produit par Scott Free Productions qui revient sur les intenses conflits politiques, sociaux et historiques qui ont conduit à l’exécution de l’un des hommes les plus célèbres de notre planète.

« Killing Jesus » commence à l’époque de la naissance de Jésus. Hérode règne alors sur la Judée mais pressent des menaces potentielles à son pouvoir. Cette situation le conduit à ordonner l’assassinat de tous les enfants mâles de moins de 2 ans. Mais le jeune Jésus et sa famille ont déjà quitté Jérusalem. 26 ans plus tard, Jésus commence à répandre son message autour duquel se rassemblent de plus en plus de croyants. Au même moment, de nouveaux acteurs politiques, dont Antipas le fils d’Hérode et le gouverneur romain Ponce Pilate, se retrouvent en difficulté face à l’influence grandissante de Jésus. De leur côté, les leaders du Temple juif Caïphe et Anne remettent en question les enseignants et les méthodes de Jésus. Suite à des collusions, à des conspirations et à la trahison de l’un de ses disciples, Jésus est finalement arrêté et crucifié. Sa dépouille est enterrée dans une tombe non surveillée et lorsque les pleureuses reviennent quelques jours plus tard pour oindre son corps, ce dernier a disparu.

C’est une histoire que beaucoup de monde connaît. Sur la planète, plus de 2,2 milliards de personnes suivent les enseignements et les principes de Jésus de Nazareth. Mais les détails historiques sur sa vie et les complots politiques qui ont conduit à sa brutale disparition présentés dans ce documentaire apportent un nouvel éclairage à son histoire. Produit par Ridley Scott (Scott Free Productions), Killing Jésus" vous plonge au cœur de ces évènements et vous conte l’histoire d’un homme dont le message et les prédications ont conduit à sa persécution et à son exécution par un groupe d’hommes qui voyaient en lui une menace pour leur pouvoir.

Combinant images grandioses à une narration plus intimiste, "Killing Jesus" a été entièrement tourné dans le désert marocain avec une équipe de 250 personnes et plus de 4 500 figurants. Parmi les 93 membres du casting d’une incroyable diversité, on compte des acteurs venant du Liban, du Maroc, de République Tchèque, d’Irlande, de Grande-Bretagne, d’Israël, du Canada, de Syrie, d’Australie ou encore des États-Unis.

En tête du casting, on retrouve Kelsey Grammer (« Partners », « Boss »), qui interprète le roi Hérode, l’implacable et ambitieux roi de Judée qui tente de tuer Jésus à sa naissance et Stephen Moyer (« True Blood ») dans le rôle de Ponce Pilate, le gouverneur romain qui a ordonné la crucifixion de Jésus. Haaz Sleiman (« The Visitor ») joue le rôle principal de Jésus, Rufus Sewell (« Hercule ») joue Caïphe, grand prêtre de Jérusalem et conspirateur dans la mort de Jésus, Emmanuelle Chriqui (« Entourage ») incarne Hérodiade, ex-femme d’Hérode II et femme de son frère Antipas, qui a manipulé son mari et sa fille pour tuer Jean le Baptiste. Eoin Macken (« The Night Shift ») joue Antipas, le tétrarque de Galilée et de Pérée et co-conspirateur de la mort de Jésus. John Rhys Davies (« Indiana Jones ») incarne Anne, grand prêtre de Jérusalem qui a été le premier à remettre en cause Jésus et ses enseignements. Abhin Galeya est Jean le Baptiste, considéré comme un prophète, arrêté et tué par Antipas. Stephanie Leonidas (« Defiance ») incarne Salomé, fille d’Hérode II et d’Hérodiade, qui a entraîné la disparition de Jean le Baptiste.

Rédigé par LZDP

Publié dans #NatGeo

Commenter cet article