"Danse : l'école française à la pointe" dans Grand Public, Grand Format sur France 2

Publié le 19 Juin 2015

Aïda Touihri (Crédit photo : Charlotte Schousboe / FTV)

Aïda Touihri (Crédit photo : Charlotte Schousboe / FTV)

Chaque vendredi à 23h30, les téléspectateurs de France 2 peuvent retrouver Aida Touihri dans « Grand Public, Grand Format ».

Dans cette collection de documentaires culturels inédite, Aida Touihri nous fait découvrir et redécouvrir les arts majeurs (le Paris des arts, la littérature, la danse et la musique classiques, le théâtre...) qui font depuis toujours la réputation de la France dans le monde entier.

Chaque documentaire nous plongera dans le quotidien des artistes et des personnalités, véritables ambassadeurs de leur art.

Doc #3 - Danse : l'école française à la pointe
Partout dans le monde, l’école française de danse est une référence, un modèle. Les danseurs de l’Opéra de Paris sont considérés comme les meilleurs au monde et sont convoités par toutes les troupes. Les plus grands chorégraphes se battent pour venir y travailler. Une réputation encore appuyée par la personnalité de son nouveau directeur, Benjamin Millepied, l’un des danseurs et chorégraphes les plus connus. Et le public se presse : l’Opéra affiche un taux de remplissage de 98 %, les places pour les grands ballets classiques s’arrachent en quelques jours lors de leur mise en vente. Mais, au-delà de l’illustre troupe, c’est toute la danse française qui rayonne. A travers sa formation d’élite, ses ballets de province particulièrement dynamiques en termes de création classique et contemporaine (et qui s’exportent eux aussi à l’étranger), ses danseurs expatriés qui tiennent les premiers rôles dans les troupes les plus reconnues…

Nous nous sommes glissés dans les coulisses du prestigieux ballet de l’Opéra de Paris.

Pendant plusieurs mois, nous avons accompagné la danseuse étoile Aurélie Dupont, la grande star de la troupe, jusqu’à ses adieux sur scène. Nous avons suivi le quotidien de Mathias Heymann, danseur étoile de retour au sommet après une très longue blessure, l’éclosion de Léonore Baulac, la future « grande », choisie pour danser lors de la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes, ou encore le planning surchargé de Benjamin Millepied, directeur de la danse de l’Opéra… et chorégraphe prolifique. Nous sommes également allés à la rencontre des danseurs français qui triomphent à l’étranger : Mathilde Froustey, « principal dancer » star du San Francisco Ballet, ou le Ballet de l’Opéra de Lyon, en tournée à travers l’Amérique du Nord.

Enfin, nous avons fait la connaissance des talents de demain. Manon et Théo, 11 et 10 ans, sont « petits rats » à l’Ecole de danse de l’Opéra à Nanterre. Nous avons pu suivre leur formation intensive, leur vie à l’internat, et avons partagé leur grand moment de l’année : leur participation à l’un des spectacles du Ballet, sur la scène de l’Opéra Garnier.

PERSONNAGES
Benjamin Millepied, directeur de la danse de l’Opéra de Paris
Aurélie Dupont, danseuse étoile de l’Opéra de Paris
Mathias Heymann, danseur étoile de l’Opéra de Paris
Léonore Baulac, sujet à l’Opéra de Paris
Mathilde Froustey, « principal dancer » au San Francisco Ballet
Le Ballet de l’Opéra de Lyon
Manon et Théo, petits rats à l’Ecole de danse de l’Opéra

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article