L'affaire Jean Moritz dans Non elucidé ce soir sur France 2

Publié le 14 Juin 2015

Non élucidé (Crédit photo : Crédit photo : France 2 / Eric Vernazobrès)

Non élucidé (Crédit photo : Crédit photo : France 2 / Eric Vernazobrès)

Ce dimanche à 22h50, Arnaud Poivre d'Arvor, avec la participation de Jean-Marc Bloch, présentera sur France 2 une nouveau numéro de "Non élucidé", un magazine qui se propose de revenir sur ces enquêtes criminelles restées dans l'impasse. Chaque épisode raconte ainsi une affaire non résolue en revenant en détail sur toutes les zones d’ombre, en pointant toutes les questions restées sans réponse dans l’espoir de rouvrir des pistes abandonnées voire de soulever de nouvelles hypothèses.

Le septième numéro de ce dimanche 14 juin est consacré à l'affaire Jean Moritz. Le 1er juin 2011, les pompiers interviennent pour éteindre un incendie dans un magasin de farces et attrapes à Louvroil dans le Nord. Ils découvrent au fond du local, le corps calciné de Jean Moritz. Le décès de ce commerçant réputé dans la région pour les feux d’artifice qu’il organisait semble tout d’abord accidentel.

Mais l’autopsie révèle que la victime était morte avant que ne débute l’incendie.
Jean Moritz a été roué de coups. Son tueur a ensuite mis le feu au magasin dans l’espoir de détruire les preuves de son crime.

Les investigations révèlent que Jean Moritz, père de 8 enfants nés de trois unions différentes, avait une vie sentimentale compliquée. Est-il possible que sa vie amoureuse tumultueuse soit à l’origine du meurtre ? Les enquêteurs découvrent également que le monde professionnel des artificiers est un milieu très dur où la concurrence attise les conflits. Le meurtre peut-il avoir un lien avec le métier de la victime ?

L’enquête confiée à la police judiciaire de Lille a connu de nombreux rebondissements. Plusieurs individus sont encore sérieusement suspectés. Epaulés par leur avocat, Me Emmanuel Riglaire, ténor du barreau de Lille, les fils de Jean Moritz connaissent parfaitement le dossier. Ils n’ont jamais cessé leur combat pour que la vérité éclate sans craindre d'évoquer tous les aspects de la personnalité de leur père.

Les proches de la victime ont accepté pour la première fois la médiatisation de l’affaire en espérant que l’émission suscite un nouveau témoignage qui permettrait l’élucidation du meurtre.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 2

Commenter cet article