Les épisodes 3 et 4 de la saison 10 de "L'amour est dans le pré" diffusés ce soir sur M6

Publié le 15 Juin 2015

L'amour est dans le pré - Saison 10 (Crédit photo : Benjamin Decoin / M6)

L'amour est dans le pré - Saison 10 (Crédit photo : Benjamin Decoin / M6)

Ce lundi à partir de 20h55, M6 proposera à ses téléspectateurs de retrouver deux nouveaux épisodes de la nouvelle saison de « L’amour est dans le pré » !

Depuis 9 ans, une centaine d’agriculteurs ont fait confiance à l’émission pour réaliser leur plus beau rêve : trouver l’amour de leur vie ! Pour cette 10ème saison, Karine Le Marchand a une nouvelle fois sillonné les plus belles régions de France. De la région PACA à la Bourgogne, des Pays-de-la-Loire en passant par la Lorraine, Karine Le Marchand est partie à la rencontre de 14 nouveaux agriculteurs. Qu’ils soient viticulteur, éleveur d’ovins, de porcs ou d’oies, ces 3 femmes et 11 hommes passionnés par leurs métiers sont les témoins de la diversité de l’agriculture française.

En janvier dernier nous avons fait connaissance avec ces 14 nouveaux agriculteurs. Nous les avons découverts grâce à Karine Le Marchand dans leur quotidien : leur personnalité, leurs attentes amoureuses, et leurs désirs de vie à deux. Avec spontanéité et sincérité, ils nous ont livré leurs passions, leurs fragilités, et se sont confiés à coeur ouvert sur leurs rêves d’Amour… Nos 14 agriculteurs vont désormais ouvrir les lettres adressées depuis la France entière et, enfin, pouvoir rencontrer celles et ceux qui ont été charmés par eux…

Nos célibataires trouveront-ils l’âme soeur ? Et si “L’Amour est dans le pré” changeait leur vie ? C’est maintenant que tout commence.

Episode 3
Ce soir, nous vous proposons de suivre plus particulièrement le parcours de 5 agriculteurs :
- Claude, 64 ans, propriétaire d’une pension pour chevaux et céréalier dans le Val d’Oise
- Jacky, 26 ans, éleveur de porcs de Mayenne
- Thierry, 58 ans, viticulteur et arboriculteur du Vaucluse
- Jean-Baptiste, 32 ans, éleveur de vaches allaitantes et de volailles du Tarn
- Cyrille, 38 ans, éleveur de vaches allaitantes et laitières en Meurthe-et-Moselle

Nos 5 agriculteurs vont découvrir leurs prétendantes lors d’un speed dating parisien… C’est uniquement à l’issue de ces rencontres que les deux élu(e)s viendront les rejoindre à la ferme pour une semaine pleine de surprises, de joies, ou de déceptions... Mais peut-être aussi une rencontre amoureuse déterminante pour le reste de leur vie !

Thierry, attiré par les femmes vêtues de léopard, va-t-il être comblé par les 6 prétendantes qui auront fait le déplacement ? Quant à son expression « coquin de sort », elle restera dans les annales !

Jacky, un brin timide, réussira-t-il à surmonter son stress face aux 9 soupirantes qu’il a invitées suite à la lecture de ses courriers ?

Claude, le doyen de cette saison et toutes les saisons confondues, a invité 8 prétendantes. Ce grand séducteur aux yeux bleus trouvera-t-il la femme qu’il recherche ?

Cyrille a fait un choix inédit dans l’Amour est dans le Pré : inviter ses prétendantes sans avoir regardé les photos. Cette résolution audacieuse sera-t-elle à la hauteur de ses attentes ?

Jean-Baptiste, au paroxysme de l’angoisse, attend ses prétendantes avec impatience mais particulièrement 2 d’entre elles qui l’ont touché à la lecture de leurs lettres. Ces coups de cœur se confirmeront-ils lors du speed-dating ?

Episode 4
Quelques jours seulement se sont écoulés depuis les speed dating. Le temps est venu pour Thierry, Jean Baptiste, Jacky, Claude et Cyrille de recevoir, pendant 6 jours, les 2 prétendantes qu’ils ont invitées chez eux. Ces dernières vont avoir le loisir de découvrir l’univers agricole de leurs hôtes avec tout ce que cela comporte…

Après les derniers préparatifs pour les accueillir au mieux, les premières arrivées promettent déjà des émules… Mais peut-être aussi une rencontre amoureuse déterminante pour le reste de leur vie!

De rebondissements en rebondissements, nos célibataires trouveront-ils l’âme sœur dans cette nouvelle saison ?

Rédigé par LZDP

Publié dans #ADP, #M6

Commenter cet article