L'Espagne, bleu Méditerranée dans Thalassa ce soir sur France 3

Publié le 17 Juillet 2015

L'Espagne, bleu Méditerranée dans Thalassa ce soir sur France 3

Ce soir direction l'Espagne, bleu Méditerranée dans Thalassa sur France 3.

L’Espagne méditerranéenne c’est un voyage qui nous mène des côtes sauvages de l’Andalousie aux charmes de la Catalogne en passant par Minorque - la plus authentique des iles des Baléares.

Vous croiserez une femme rebelle dans la lagune, des russes qui ont définitivement pris pied sur la Costa Brava, un ornithologue français amoureux d’un delta et des aventuriers d’Andalousie qui n’ont pas froid aux yeux.

Aventures andalouses
« L’Andalousie on la connaît pour ses plages et ses villes touristiques… mais l’Andalousie, c’est beaucoup plus que cela ! ».
L’Andalousie occupe une place stratégique sur la carte du monde. Point de rencontre et de fracture entre l’Europe et l’Afrique, baignée par les eaux de l’Atlantique et de la Méditerranée, son histoire faite de conquêtes et d’invasions a façonné son identité et fait de cette région une terre d’aventuriers que nous allons explorer entre ciel et mer.

Costa Brava : la marée russe
« Il fait si froid chez nous. En ce moment, il doit faire moins 40 en Sibérie, c’est vraiment trop froid alors qu’ici il fait 28 ou 30 degrés. C’est super pour nous ».
Cet été, les plages de la Costa Brava sont bondées… et on y parle plus le Russe que toute autre langue. 20 charters par semaine en provenance de Moscou, Tomsk, Rostov, ou Samara atterrissent à l’aéroport de Barcelone. La Catalogne accueille à bras ouverts ces étrangers venus du froid.

Minorque, l’authentique
« J’aime la terre sur laquelle je vis…Les paysages de Minorque n’ont pas de prix ».
Loin de l’urbanisation touristique de Majorque et Ibiza, Minorque se vante d’être une île à part dans l’archipel des Baléares. 3 minorquins sur 4 vivent néanmoins du tourisme, mais un tourisme soucieux de préserver ce petit paradis écologique.

Carmen la rebelle
« Selon la tradition, seuls les fils de pêcheurs pouvaient devenir pêcheurs… et nous les femmes, nous avons prouvé que nous pouvions aussi faire ce travail ! »
Professeur dans un collège, Carmen Serrano a pris la tête d’un combat contre une discrimination qu’elle jugeait inacceptable : depuis 7 siècles, dans le village d’El Palmar, le droit de pêche se transmettait uniquement de père en fils.

Les ailes du delta
« Pour un amoureux des oiseaux, pouvoir tenir un petit goéland dans sa main, c’est le graal ! »
Rémi, naturaliste, nous emmène dans le delta du fleuve Ebre où il a su se faire accepter des gens du coin. Il y admire en toute saison une extraordinaire diversité d'espèces, flamants, sternes, canards et autres hérons, qui nichent sur ces terres ou y font une halte sur la longue route des migrations

Rédigé par Sarah

Publié dans #France 3

Commenter cet article

Henri 17/07/2015 22:40

Contrairement à ce que vous indiquez, l'Ebre ne prend pas sa naissance au Pays basque mais dans la Cantabrie, non loin de Reinosa. Il suffit de chercher sur une carte... La Cantabrie n'est pas le Pays basque. Bonsoir.