L'heure du bilan ce soir dans la saison 5 de Masterchef sur NT1

Publié le 6 Août 2015

Masterchef - Saison 5 (Crédit photo : TF1)

Masterchef - Saison 5 (Crédit photo : TF1)

NT1 diffuse tous les jeudis à 20h55 la cinquième saison de son concours culinaire « Masterchef ». Le programme produit par Shine France s’est offert une nouvelle recette avec une nouvelle animatrice en la personne de Sandrine Quétier et un nouveau jury composé de Yannick Delpech (chef 2 étoiles de L'Amphitryon), Christian Etchebest (chef bistronomique des Cantines du Troquet Dupleix, Daguerre et Pernety) et Gilles Goujon (chef 3 étoiles de l'Auberge du Vieux Puits).

Ils sont encore 9 à pouvoir prétendre au titre de MasterChef 2015. La semaine dernière, face à la pression du plus grand concours de cuisiniers amateurs, les premières tensions sont apparues. Le doute s'est également installé chez certains candidats qui n'ont pas encore réussi à atteindre le niveau attendu par les chefs. Sauront-ils inverser la tendance ? Les coups de coeur du jury confirmeront-ils leurs bons résultats ? Cette semaine l'heure du bilan a sonné ! Pour évaluer le niveau des candidats au début de cette quatrième semaine, le jury leur a préparé trois épreuves de haut niveau. A l'heure du bilan, un candidat ne se sentant pas à la hauteur, va perdre pied et se rebeller contre les chefs. Comment réagiront-ils ?

C'est une première épreuve difficile qui attend les candidats avec un marathon des techniques. En 3 rounds, ils seront amenés à travailler seul ou en équipe autour de 3 grandes techniques culinaires : lever un filet de saint-pierre, en faire un tartare ou un ceviche et réaliser un soufflé au chocolat. Maitrise et précision seront plus que jamais de rigueur pour cette épreuve qui ne sera qu'une formalité pour certains. Mais qui s'avèrera beaucoup plus difficile pour d'autres... Le cuisinier amateur qui aura le moins convaincu les chefs sera directement envoyé en test sous pression.

Direction ensuite l'Italie, près de Rome, à bord d'un gigantesque bateau de croisière. A bord, les deux équipes auront le temps d'une escale soit 2h30 pour préparer un repas pour 60 personnes. Au menu, de grands classiques de la gastronomie italienne : pâtes au pesto ou a la vongole et tiramisu. Dans la plus grande cuisine du monde, les équipes devront savoir gérer les stocks pour ne pas gaspiller les produits en quantité limitée mais aussi partager le matériel. Les chefs n'hésiteront pas à remettre les points sur les i durant l'épreuve. Devant les difficultés rencontrées par les deux équipes, Christian Etchebest viendra leur prêter main forte pendant 15 précieuses minutes. Les 60 assiettes de chaque équipe sortiront-elles à temps ? L'enjeu est de taille puisque l'équipe perdante rejoindra le test sous pression.

Et c'est un défi très personnel qui les attend en test sous pression. Les cinq candidats vont devoir prouver qu'ils ont progressé et écouté les conseils des chefs en revisitant le plat signature qu'ils avaient proposé lors de la dernière épreuve à Marseille pour décrocher leur qualification. Seul objectif : faire mieux ! Car cette fois ce n'est pas uniquement le jury qu'il faudra convaincre mais aussi trois inspecteurs du guide Gault et Millau. Les cuisiniers sauront-ils prendre des risques pour impressionner le jury ? Qui évitera l'élimination ?

Rédigé par LZDP

Publié dans #Masterchef, #NT1

Commenter cet article

remy 06/08/2015 23:13

Karine c est une vrais catastrophe elle se prend a être supérieure au chef