Sept à Huit sur TF1 : Le sommaire de ce 23 août

Publié le 23 Août 2015

Harry Roselmack (Crédit photo : Marie Etchegoyen / TF1)

Harry Roselmack (Crédit photo : Marie Etchegoyen / TF1)

Ce dimanche dès 18h00, Harry Roselmack sera aux commandes sur TF1 d’un nouveau numéro de « Sept à Huit » qui propose toujours des reportages sur les faits de l’actualité, de la découverte et de l’évasion.

MAISONS SUR L'EAU
Il y a 35 ans, Jacques a été l'un des premiers citadins à choisir de vivre dans un musée à ciel ouvert et au fil de l'eau. Une péniche de 200 m² habitables avec grande terrasse et piscine chauffée, installée sur la Seine au coeur de Paris. Aujourd'hui, la tendance s'est largement répandue, portée par des points de vue uniques, une sensation de liberté, mais aussi par des prix avantageux. Reportage de Jérémie DRIEU et David PERESSETCHENSKY

LA PRETRESSE VAUDOU
Pour leurs voisins, c'était une famille de notables bien intégrée à la vie politique et associative du Val d'Oise. Pour la police et plus d'une douzaine de plaignants, Mélite, son mari et ses filles seraient les créateurs d'une secte, et menaient grand train grâce à l'argent donné par leurs fidèles. Ils sont accusés d'abus de faiblesse sur fond de rites vaudou, de sacrifices d'animaux et de voyance. Reportage de Paul LABROSSE, Emanuele MARZARI et Pierre DEHOORNE

LE TROMPE-LA-MORT
Il s'appelle Nik Wallenda et il est funambule. Un art qui se transmet de générations en générations depuis 200 ans dans sa famille. Ce père de trois enfants s'est fait connaître dans le monde entier le 15 juin 2012 en traversant devant des dizaines de milliers de spectateurs les chutes du Niagara, à 60 mètres de haut. Myriam ALMA et Axel CHARLES-MESSANCE ont suivi cette star du funambulisme à Charlotte en Caroline du Nord, lors de sa dernière prestation au-dessus d'un stade sur un fil, sans aucune sécurité.

JURASSIQUE PARC
Cent kilos de muscles, une langue fourchue, une démarche qui rappelle celle des dinosaures... le dragon de Komodo est le plus grand varan au monde, un prédateur hérité de la préhistoire qu'on ne trouve plus que dans un archipel indonésien. Chaque année, des milliers de visiteurs en quête de grands frissons se bousculent pour observer les 4 000 spécimens qui vivent en liberté à Komodo. Des varans qui n'ont rien d'une attraction touristique pour les habitants des villages de l'île : les dragons rôdent autour des maisons, s'attaquent au bétail et s'introduisent jusque dans la cour de récréation de l'école. Il y a quelques mois, l'un d'eux a même tué un enfant. Jérémie DRIEU et Mathias DENIZO se sont risqués dans ce village cerné par les varans.

VOLEUSES DE SABLE
On les appelle les voleuses de sable. Au Cap-Vert, plusieurs centaines de femmes collectent chaque jour des tonnes de sable, ramassé sur les plages. Un travail harassant qui leur rapporte quelques euros par jour, leur seul moyen de subsistance. Un trafic illégal aussi qui a conduit à la disparition de certaines plages de cet archipel prisé des touristes. Reportage d'Emmanuelle MSIKA

L'HOMME QUI PETILLE
Ses 90 ans n'ont pas entamé sa vivacité et son entrain. Perpétuellement émerveillé par la vie, Jean d'Ormesson nous raconte comment il la savoure avec à la fois passion et désinvolture, tout en se livrant sur son rapport à la mort qui viendra. Membre de l'Académie française, il s'amuse de cette immortalité théorique. Infatigablement heureux, Jean d'Ormesson se prête au jeu du portrait de la semaine réalisé par Thierry DEMAIZIERE et Léo MONNET.

Rédigé par LZDP

Publié dans #Sept à Huit, #TF1

Commenter cet article