"L'effet papillon" nous entraîne au Salvador, au Guatemala et en Ouganda ce dimanche sur Canal+

Publié le 25 Octobre 2015

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Il y a des décisions parfois surprenantes au sein des chaînes de télévision comme celle de passer l'excellent magazine "L'effet papillon" en crypté en plus de changer son jour de diffusion.

Seuls les abonnés de Canal+ peuvent donc retrouver chaque dimanche à 15h10 Daphné Roulier aux commandes du magazine de référence de l'actuélité internationale produit par CAPA et donc la rédaction en chef est assurée par Thomas Zribi.

NOUVEAUTE ! NO GO ZONE / Episode 1 : SAN SALVADOR
de Hugo Van Offel avec David Geoffrion

PAPILLON, inaugure une nouvelle série de quatre reportages incarnés par Hugo Van Offel qui s’est rendu dans quatre lieux parmi les plus hostiles, dangereux et inhospitaliers de la planète : Tchernobyl, San Salvador, Orania en Afrique du Sud et Bucarest.
Pour le premier volet de cette série Hugo Van Offel nous emmène au Salvador, un petit pays d’Amérique Centrale coincé entre le Guatemala et le Honduras, où les balles perdues sont monnaie courante…
Dans la capitale, San Salvador, la ville au monde où il y a le plus de meurtres, il interroge les Maras, les gangs dans lesquels l’espérance de vie ne dépasse pas 30 ans.

GUATEMALA, LE COMIQUE QUI VEUT DEVENIR PRESIDENT de Benjamin Audibert
Au Guatemala se joue ce dimanche le second tour de l’élection présidentielle. Le grand favori, Jimmy Morales, 46 ans, est un candidat très populaire. Non grâce à son action politique mais par ses blagues. Cet humoriste a animé pendant 13 ans une émission hebdomadaire de sketchs à la télé nationale et réalisé huit longs métrages. Un novice en politique donc, mais pas ses soutiens. Ils sont même très bien armés, mais ils auraient plutôt tendance à faire peur que faire rire.


OUGANDA, L’EQUIPE DE BASKET LGBT de Nathalie Gros
En Ouganda, on a une certaine conception de la sexualité. Tous ceux qui sortent de la norme - édictée par la loi - sont considérés comme des déviants. Etre gay dans ce pays d’Afrique de l’Est, c’est être hors la loi. L’homosexualité y est sanctionnée de 14 ans de prison. Et la population, à 90% homophobe ne désapprouve pas franchement cette politique ultra répressive.
Pourtant, certains ne renoncent pas à leur liberté d’aimer. Une équipe de basket féminine, les MAGICS STORMERS, LGBT Friendly, les accueille même, sans se cacher. En cette semaine de nuit gay sur CANAL+, PAPILLON est allé à leur rencontre.

LE BIOPIC de David Castello-Lopes avec Mathieu Bonnet et Jérémy Boulard

Chaque semaine, PAPILLON revient sur la personnalité de la semaine, la nôtre, celle qui nous a soufflés, intrigués ou émus, celle aussi que nous avons adoré détester. En un mot, le héros ou le anti-héros de la semaine.

Ce dimanche, PAPILLON vous parle de NIKOLAÏ LOUKACHENKO un gamin de 11 ans qui a siégé à l’Assemblée générale des Nations Unies, à New-York, parmi les dirigeants du monde.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Canal+

Commenter cet article