"L'effet papillon" nous entraîne en Grèce et aux Etats-Unis ce dimanche sur Canal+

Publié le 4 Octobre 2015

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Daphné Roulier (Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+)

Il y a des décisions parfois surprenantes au sein des chaînes de télévision comme celle de passer l'excellent magazine "L'effet papillon" en crypté en plus de changer son jour de diffusion.

Seuls les abonnés de Canal+ peuvent donc retrouver chaque dimanche à 15h10 Daphné Roulier aux commandes du magazine de référence de l'actuélité internationale produit par CAPA et donc la rédaction en chef est assurée par Thomas Zribi.

GRECE, EN MER FACE AUX MIGRANTS de Laurent Hamida
Direction Lesbos, un paradis touristique en mer Egée qui s’est transformé en quelques mois en immense camp de réfugiés. Près de 200 000 migrants, en provenance essentiellement d’Irak, de Syrie et d’Afghanistan, ont débarqué depuis le début de l’année, soit 2 000 par jour en moyenne. La pression migratoire est telle que les réfugiés seront bientôt plus nombreux que les 84 000 habitants de l’île. PAPILLON a embarqué sur un bateau de pêcheurs, qui voient affluer par centaines les petits bateaux gonflables remplis de migrants.

ETATS-UNIS, BEN CARSON L’ANTI OBAMA de Sophie Przychodny et Charlotte Fonne
Aux Etats-Unis un homme s’est dernièrement détaché du peloton dans la course aux primaires républicaines. Son nom, Ben CARSON.
Cet Afro-Américain de 63 ans est un novice en politique mais jouit déjà d’une grosse notoriété. Parti des bas-fonds de Détroit, il est devenu l’un des neurochirurgiens les plus réputés du pays au point d’incarner, presque jusqu’à la caricature, le rêve américain. Aujourd’hui, cet homme de foi, s’appuie sur sa «success story» mais aussi sur des positions ultra-conservatrices, pour décrocher l’investiture républicaine.

ISRAËL, LE BATAILLON DES ULTRA-ORTHODOXES de Michael Blum et Kristell Bernaud
En Israël les ultra-orthodoxes, les hommes en noir, seront bientôt des conscrits comme les autres. Jusqu’à présent, cette communauté - qui représente environ 700 000 personnes, soit 10% de la population, était dispensée de service militaire pour pouvoir étudier les textes sacrés. Mais le gouvernement a décidé d’en finir avec cette dispense datant de la création de l’Etat hébreu. La loi entrera en vigueur en 2017. D’ici là, Tsahal essaie d’attirer les jeunes de cette communauté en leur proposant des unités sur-mesure, plus conformes à leur mode de vie. Et ça marche. Les soldats, portant barbe et papillotes, sont de plus en plus nombreux à sauter le pas, même s’ils passent pour des traîtres aux yeux de leurs pairs. Une fois n’est pas coutume, l’armée israélienne a accepté de nous laisser filmer l’une de ces unités casher.

LE BIOPIC de David Castello-Lopes avec Mathieu Bonnet et Jérémy Boulard

Chaque dimanche, découvrez le héros ou le anti-héros de l’EFFET PAPILLON.

Cette semaine : NARENDRA MODI, Premier ministre indien.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Canal+

Commenter cet article