"Flesh and Bone", mini-série inédite à suivre dès ce soir sur OCS

Publié le 9 Novembre 2015

Flesh and Bone (Crédit photo : Starz Entertainment,LLC / Patrick Harbron)

Flesh and Bone (Crédit photo : Starz Entertainment,LLC / Patrick Harbron)

Dès ce soir et chaque lundi à 22h, OCS City diffusera « Flesh and Bone », une mini-série inédite de huit épisodes de 45 minutes créée par Moira Walley-Beckett et avec Ben Daniels (Paul Grayson), Sarah Hay (Claire), Emily Tyra (Mia Bialy), Damon Herriman (Romeo), Irina Dvorovenko (Kiira), Raychel Diane Weiner (Daphne), Sascha Radetsky (Ross), Josh Helman (Bryan)…

Des corps meurtris, une pression insupportable et des jalousies constantes, tel est le quotidien des danseurs de ballet. Un quotidien dont rêve Claire (Sarah Hay), jeune danseuse de Pittsburg fraichement débarquée à New York pour intégrer l’American Ballet Company. Là-bas, la jeune fille devient la coqueluche de Paul Grayson (Ben Daniels), directeur artistique colérique, sadique et manipulateur qui voit en elle une future star, une Etoile.

Mais toucher son rêve du doigt peut vite tourner au cauchemar. Claire découvre que le prix à payer pour y parvenir n’est pas que celui de la torture de son corps au fil d’entrainements drastiques et de privations. Cela revient, parfois, à vendre son âme au diable. Et au sein de la American Ballet Company, le diable est partout : Kiira (Irina Dvorovenko), l’Etoile déchue qui s’accroche à son prestige fané et carbure à la cocaïne, Mia (Emily Tyra), la colocataire frustrée prête à tout pour arriver à ses fins ou encore Laurent Brousseau, le mécène qui aime les danseuses dans son lit et à sa merci.

Au terme de journées éreintantes, Claire se couche sous une couverture de livres. Une protection contre un passé qui la hante : Bryan (Josh Helman), son frère abusif qu’elle tente de fuir mais qui a retrouvé sa trace.

Flesh and Bone nous installe, épisode après épisode, dans un drame psychologique tout en tension et en émotion, et nous rappelle qu’au fond, notre pire ennemi, c’est nous-même.

Rédigé par LZDP

Publié dans #OCS

Commenter cet article