Front National : l’oeil de Moscou dans Spécial Investigation sur Canal+

Publié le 2 Novembre 2015

Stéphane Haumant (Crédit photo Philippe Mazzoni / Canal+)

Stéphane Haumant (Crédit photo Philippe Mazzoni / Canal+)

Ce lundi à 22h35, Stéphane Haumant nous proposera sur Canal+ dans "Spécial Investigation" le document« Front National : l’oeil de Moscou »

Pour une très large partie du monde politique occidental, Vladimir Poutine est un président « infréquentable ». Pas pour Marine Le Pen. Depuis qu’elle a pris la présidence du FN, elle ne cesse de faire des appels du pied au président de la Fédération de Russie. Une opération séduction qui a marché. Depuis près de quatre ans, le FN de Marine Le Pen et la Russie de Vladimir Poutine dansent front contre front. La présidente du FN a été reçue plusieurs fois et officiellement à Moscou tandis que des émissaires du Kremlin sont envoyés dans les grands rendez-vous politiques du Front national. Par ailleurs, plusieurs millions d’euros sont arrivés directement de Russie dans les poches du FN, un cas unique sous la Vème République.

Que cherche exactement Vladimir Poutine en misant sur le FN ? Pourquoi tisse-t-il des liens avec ce parti qui est encore loin d’être à l’Elysée ?

Pour SPECIAL INVESTIGATION, Raphaël Tresanini a enquêté pendant près d’un an, sur les véritables objectifs de Vladimir Poutine. De rencontres avec des émissaires frontistes, à des rendez-vous secret à Vienne, en passant par une plongée dans les réseaux orthodoxes du Kremlin, enquête sur cet œil de Moscou qui fixe le Front national.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Canal+

Commenter cet article

Bismuth 04/11/2015 00:12

Sarkozy aussi rencontre Poutine.