"IZombie", série inédite à découvrir dès ce soir sur France 4

Publié le 27 Novembre 2015

IZombie (Crédit photo : WarnerBros)

IZombie (Crédit photo : WarnerBros)

France 4 rend les ados encore plus accros aux zombies avec la diffusion dès ce soir chaque vendredi à 20h5 de « IZombie », une série totalement inédite en France (et même dans tous les pays francophones).

Conçue et produite par Rob Thomas et Diane Ruggiero-Wright (créateurs de Veronica Mars), avec les producteurs exécutifs Danielle Stokdyk et Dan Etheridge (également producteurs de Veronica Mars), elle emprunte une partie de son univers visuel aux canons des comics books. La série a représenté un lancement majeur pour la chaîne The CW en 2015.

Travailleuse et rigoureuse, Olivia « Liv » Moore (Rose McIver), avec ses joues roses, est une interne en médecine au parcours tout tracé… jusqu’au soir où elle se rend à une fête qui vire de manière inattendue à un festin de zombies affamés. Désormais cantonnée dans sa condition de morte-vivante, Liv perd toute sa détermination et son ambition. Elle fait de son mieux pour se fondre dans la masse et apparaître aussi humaine que possible. Avec son teint devenu extraordinairement pâle et ses cheveux presque blancs, elle peut facilement passer pour une « gothique ».

Mais sa personnalité a radicalement changé : autrefois exubérante, elle est devenue renfermée. La soudaine métamorphose de Liv laisse son entourage perplexe, notamment son ex-fiancé, Major (Robert Buckley), sa mère, Eva (Molly Hagan – The Mentalist, Longmire), et sa meilleure amie et colocataire Peyton (Aly Michalka – Easy A, Hellcats), qui, elle, conserve l’énergie débordante et le caractère hyperactif que Liv a complètement perdus.

Malgré son spleen post-traumatique, Liv trouve un moyen de faire face intelligemment aux besoins de sa nouvelle condition : elle décide de transférer son internat à l’institut médico-légal de la ville. Ainsi, elle va pouvoir trouver la seule nourriture qui lui convienne désormais – et la seule qui lui permette de conserver son humanité : le cerveau des défunts.

C’est donc dans le bureau du médecin légiste de Seattle qu’elle se délecte en cachette des nombreux cadavres d’inconnus qui finissent à la morgue. Le Dr Ravi Chakrabarti (Rahul Kohli), patron brillant mais excentrique, découvre le secret de Liv, malgré la très grande prudence qu’elle emploie à cacher ses fringales, et se révèle, contre toute attente, très enthousiasmé par les perspectives scientifiques qui en découlent. Ce dernier finira même par aider Liv à retrouver Blaine DeBeers (David Anders), le zombie responsable de son état actuel de morte-vivante.

Cependant, le récent régime de Liv n’est pas sans effets secondaires : chaque cerveau qu’elle consomme lui procure des « visions ». Ces flashs de souvenirs des défunts peuvent donner, dans certains cas, des indices sur leur assassinat. Le Dr Ravi l’encourage à utiliser ce don et à collaborer avec un détective de la brigade criminelle, le dynamique et fraîchement nommé Clive Babineaux (Malcolm Goodwin) – qui considère Liv comme une médium –, pour l’aider à résoudre ces homicides.

C’est ainsi que Liv retrouve une certaine sérénité et donne un nouveau sens à sa « vie ». Contribuant à l’élucidation des meurtres de ceux qui, eux, sont vraiment morts, elle justifie son existence de morte-vivante.

Rédigé par LZDP

Publié dans #France 4

Commenter cet article